ESA St-Luc Bruxelles

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

arts de l’espace

UE 12

Enjeux sociétaux
10 crédits / 48h

Titulaire
Edouard Meier et Delphine Jenart
Acquis d’apprentissage
– Être capable d’activer la créativité d’une équipe, de bousculer les habitudes et de développer des solutions innovantes. – Savoir s’informer. Parce que le savoir a dépassé deux barrières fondamentales. D’abord celui du savoir purement académique. De nouvelles sources d’information permettent de résoudre des problèmes de société : blogs, réseaux sociaux, newsletters constituent un complément incontournable aux universités et bibliothèques, permettant d’être connecté au réel et en avance sur son temps. Savoir identifier les sources crédibles, les renouveler en permanence, apprendre à en tirer des informations utiles constitue un des premiers enjeux de l’UE. Ensuite, ces informations proviennent désormais du monde entier. Dépasser le cadre de son territoire est un enjeu de l’enseignement et utiliser de nouveaux outils (agrégateurs, traducteurs en ligne) permet d’aller chercher les solutions innovantes dans le monde entier. – Agir. Les étudiants seront confrontés à l’action par une série d’ateliers. Ils devront participer à la résolution d’un problème réel. Ces problèmes sont prospectifs, c’est-à-dire qu’ils ne pourront être rencontrés par l’association ou l’entreprise que dans les années à venir. Parmi les problèmes rencontrés, on pourrait par exemple citer : « Comment l’innovation permet de régler la question de la confiance dans les organisation non gouvernementales » avec un accent porté sur la technologie de la blockchain. « Inventer le musée du futur » avec un accent porté sur la réalité virtuelle et les plateformes. « Quels outils pour le community business, quand le pouvoir de l’entreprise et de la communauté convergent », avec des outils nouveaux encourageant la collaboration. « L’économie du partage : les échanges à l’ère des plateformes », mettant en avant les questions de sécurité des données. « La transformation d’une structure par l’innovation » par la création d’un environnement physique qui favorise la créativité, etc. – Apprendre à questionner l’environnement sociétal dans lequel situer son action de médiation culturelle. – Prendre conscience et articuler une série de concepts pour créer sa propre grille de décodage des enjeux de la médiation culturelle. – Bénéficier du recul nécessaire pour placer une action de médiation culturelle dans un contexte plus global. – Développer une curiosité et une vision panoramique de l’innovation dans le champ de la médiation culturelle. – Être auteur de son apprentissage.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
2, 8
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 1.3


PrintLab : informations et réservations

Le M-11 PrintLab est un atelier d’auto-édition destiné à tous les étudiants et professeurs de l’école. Il s’agit d’une structure d’auto-production donnant accès à différents modes d’impression et de façonnage. Il ne s’agit donc pas d’un prestataire auquel serait confié un travail d’impression mais bien d’un laboratoire de fabrication où chacun est amené à imprimer par ses propres moyens ses créations, en expérimentant les possibilités et les caractéristiques de chaque mode d’impression. (...)

Récupérathèque

Crée à l’initiative d’une étudiante en 2019, la Caverne d’Ali Baba est un magasin de récupération de matériaux d’art. Elle fait partie du réseau de la FDR : la fédération des récupérathèques. A la CAB, on promeut des valeurs d’écologie et de solidarité. On revalorise du matériel de seconde main, en le rendant accessible à tout le monde ! Comment ça marche ? La CAB est gérée de manière autonome par une équipe étudiante motivée. Cette année par exemple, plusieurs projets ont germé, en (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles