ESA St-Luc Bruxelles

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

arts de l’espace

Bloc 1

Quadrimestre 1

UE 01
Atelier de la spécialisation
20 crédits / 104h
Titulaire
Nicolas Stevens
Acquis d’apprentissage
– Maîtriser le vocabulaire des techniques propres à la création scénographique. – Concevoir et réaliser des projets d’atelier dans les différents champs d’exercice abordés. – Maîtriser les implications techniques, logistiques et budgétaires des projets imaginés de même que les normes de sécurité. – Posséder un corpus de références au niveau des arts de la scène, de l’expographie. – Communiquer la teneur et les modalités d’un projet. – Acquérir les connaissances de base en éclairage, connaissances approfondies en résistance des matériaux, techniques de construction. – Gérer un planning de travail, un calendrier. Capacités graphiques approfondies.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
UE 02 ; UE 06
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9, 10
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 2.1, 2.2, 3.1, 3.2, 3.3, 3.5, 4.1, 4.2, 5.1, 5.2, 6.2, 6.4, 6.5
Espaces scénographiques / Atelier
Crédits
20 crédits / 104h
Professeurs
Nicolas Stevens Frédéric Ruymen
Contenu du cours
Nous allons nous engager dans une pratique totalement décloisonnée des multiples disciplines liées aux arts scénographiques : tantôt de l’Art vivant ou de l’exposition qui soit éphémère ou permanente. Chacun des projets va s’appuyer sur une pratique concrète de cet art multiforme en allant chercher des axes de travail nouveaux et en requestionnant les pratiques et techniques d’expression. Un des enjeux principaux sera d’appréhender les projets autour de notions nouvelles et centrales, partagées par de multiples pratiques scénographiques. A cet effet, l’espace va être travaillé et conçu avec une forte approche narrative. Le rythme d’un récit spatialisé va être également investigué, pour l’ancrer dans une temporalité qui s’inspirer de manière proche de la cinématographie.
Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
Repérages et visites de musées, d’expositions temporaires et permanentes.

Visites d’Ateliers, de parcours de visite touristiques, culturels, patrimoniaux.

Rencontres avec des professionnels de différents secteurs (scientifiques, médiation, prestataires techniques)

Travaux en Atelier, voyages, exercices d’éloquence,

Réalisation de prototypes. Travail en atelier d’artisan.

Modalités d’évaluation
Evaluation continue.

Remises intermédiaires.

Jury interne, Présentation orales, prototypes.

Travaux de maquettes

Expression écrite. Storyboards visuels et narratifs.

plans lumières.

UE 02
Cours de la spécialisation
6 crédits / 104h
Titulaire
Frédéric Ruymen
Acquis d’apprentissage
– Posséder une connaissance générale de l’évolution des arts plastiques en Occident. – Acquérir une vue d’ensemble du champ d’activités de la scénographie contemporaine. – Maîtriser le vocabulaire et les concepts opérationnels en scénographie. – Posséder une vue d’ensemble des différentes questions de droit, prévention et sécurité. – Donner une vue globale des questions liées à l’équipement scénographique des espaces culturels. – Connaître les contraintes techniques des lieux de spectacle et des moyens dont ils disposent. – Connaître les équipements spécifiques à la scénographie d’exposition (vitrines, éclairages, signalétique, panneaux d’exposition, accueil et confort du visiteur).
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
UE 01 ; UE 06
Référentiel de compétence
2, 4, 5, 8, 9, 10
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 2.2, 2.3, 2.4, 4.1, 5.1, 5.2
Techniques et technologies / Équipements des espaces culturels
Crédits
3 crédits / 52h
Professeurs
Nathalie Borlée
Contenu du cours
Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Modalités d’évaluation
Droit / Équipements scéniques et culturels
Crédits
1 crédit / 26h
Professeurs
Frédéric Ruymen
Contenu du cours
Cours de droit appliqué aux activités du scénographe. Les points essentiels abordés au cours sont :

 la responsabilité civile du scénographe.

 La réglementation et les normes concernant les matériaux utilisés en scénographie.

 Les règles de prévention et sécurité liées aux salles de spectacle ainsi qu’aux espaces d’exposition

 La question du droit d’auteur du scénographe.

 Et, de manière succinte, les différents statuts professionnels et sociaux du scénographe dans les contextes belge et français.

Type d’activité
Mode d’enseignement
Analyse d’articles spécialisés, visites de lieux culturels, conférences sur des sujets spécifiques.
Modalités d’évaluation
Travail écrit d’observation et d’analyse.
Histoire et actualité des arts / Art et architecture
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Frédéric Ruymen
Contenu du cours
OBJECTIFS :

Proposer une étude transversale de l’histoire de la scénographie au XXème siècle dans sa relation avec les pratiques de mise en scène (théâtre, cinéma, …), les évolutions de la muséographie, et le développement des technologies numériques.

SOMMAIRE :

 aperçu de l’histoire de la scénographie au XXème siècle (arts de la scène, musées, installations temporaires).

 Etude de l’évolution du rapport scène/salle.

 Développements actuels des pratiques scénographiques (scénographies virtuelles, installations multimédia, traitement de l’image et du son en temps réel…).

Références : Le cours prend appui notamment sur les écrits d’Antonin Artaud, précurseur, préfigurateur des évolutions scénographiques du XXème siècle.

Type d’activité
Mode d’enseignement
Méthode de travail : analyse d’articles spécialisés, visionnement de spectacles et de films. Conférences sur des sujets spécifiques
Modalités d’évaluation
Travail écrit d’observation et d’analyse de propositions scénographiques contemporaines
UE 03
Techniques et technologies
2 crédits / 26h
Titulaire
Aurélie Arpigny
Acquis d’apprentissage
– Acquérir les outils nécessaires pour analyser, comprendre et prévoir les équipements techniques dans l’établissement de leur futur projet. – Prévoir et comprendre les implications dues aux choix des techniques. – Se sensibiliser au rôle social dans les économies d’énergie ainsi que l’impact architectural que cela engendre. – Connaître et analyser le cadre légal en matière d’équipement (PEB, etc.)
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
UE 07
Référentiel de compétence
2, 4
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 2.3, 3.3, 4.1, 6.5
Techniques et technologies / Équipements
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Aurélie Arpigny
Contenu du cours
Le cours d’équipement a pour but d’amener les étudiants à comprendre, analyser et projeter des choix d’équipements dans et pour un bâtiment en tenant compte du contexte environnemental, économique et écologique des enjeux de la société actuelle.

Dans la continuité des acquis liés aux énergies, à la thermique, à le ventilation, aux systèmes de chauffage, à l’eau chaude sanitaire et à l’électricité étudiés durant le bachelier, le cours aborde des systèmes plus complexes ou plus approfondi tels l’acoustique, l’argb, le conditionnement de l’air (machine frigorifique / pompe à chaleur) ainsi que des éléments qui permettent une utilisation rationnelle de l’énergie tel le free-shilling ou le free-cooling, …
L’étudiant sera également confronté à la gestion de loi et norme de base dont il faut tenir compte dans la construction comme le code du logement des normes en matières d’incendie ou de gestion de l’amiante.

L’étudiant doit être à même de comprendre mais aussi d’expliquer les principe de base de tous ces éléments afin de pouvoir les expliquer à un maître d’ouvrage et de l’aider à faire un choix conscient, social.

L’étudiant devra également être capable de faire un choix engagé face aux défis climatiques vis à vis des techniques et d’intégrer celles-ci dans une architecturale d’intérieure réfléchie et sensible dans un projet de petite envergure.

La maitrise de la matière pourra aussi permettre à l’étudiant de comprendre les enjeux des techniques face aux propositions d’ingénieur et/ou les corps de métier sur des chantiers de plus grande envergure tout en maintenant la ligne directrice architecturale de son projet.

Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Exposé théorique des éléments qui constituent le cours / exercices pratiques / visites / travail de recherches à présenter entre paires ou à l’extérieur.
Modalités d’évaluation
Examen écrit + présentation travail au cours du Q1
UE 04
Art et pensée
5 crédits / 78h
Titulaire
Elke de Rijke
Acquis d’apprentissage
– Comprendre et contextualiser des formes, des contenus et des enjeux dans le domaine des arts visuels et des arts de la scène. – Rechercher de façon ciblée des informations théoriques et artistiques. – Réaliser un commentaire esthétique spécialisé de textes et d’images. – Parfaire des notions de construction d’une appréciation esthétique. – Connaître l’histoire des musées, leurs fonctions et leurs objectifs dans la société contemporaine. – Maîtriser les enjeux de la collection, de la conservation et de la mise en espace et en valeur du patrimoine matériel et immatériel. – Développer la maîtrise d’un exposé oral et écrit. – Développer le sens de la collaboration. – Développer l’esprit critique et affiner le jugement personnel grâce à l’acquisition d’une culture du regard ainsi que des outils d’analyse de l’offre culturelle des dernières décennies.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
4, 5, 8
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 3.1, 4.1, 5.1, 5.2,, 6.3, 6.5
Actualités culturelles / Actualité et lectures de l’art
Crédits
3 crédits / 52h
Professeurs
Elke de Rijke
Contenu du cours
Le renouveau de l’expérience artistique à partir des années 1990 implique un changement de la question de l’art et requiert une explicitation des nouvelles catégories esthétiques. Nous aborderons des critères esthétiques contemporains qui nous permettront de lire les œuvres de ces trois dernières décennies (1990-2022).

Le cours donne un vaste aperçu de diverses pratiques artistiques contemporaines.
L’approche analytique des pratiques est complétée par une approche contextualisante. Nous présentons une sélection d’œuvres où la réflexion sur la forme et le contenu est à la fois innovatrice et ancrée dans l’histoire des arts. L’objectif du cours est de comprendre et de contextualiser les formes, contenus et enjeux contemporains, mais aussi de développer une attitude critique à leur égard.

Afin de comprendre le contemporain, nous mettrons notre lecture esthétique en relation avec des questionnements plus vastes relevant du domaine de la littérature, l’histoire, la science, la politique, l’économique et le social. Des philosophes et des chercheurs, ainsi que les artistes eux-mêmes (entretiens, écrits) seront les accompagnateurs de notre lecture de l’art contemporain. Nous travaillerons à partir des écrits de N. Bourriaud, C. Grenier, M. Jimenez, D. Le Breton, H-T Lehmann, S. O’ Reilly, P. Szendy.

Ce cours évolue en rapport étroit avec l’actualité culturelle proprement dite (notamment avec la programmation des centres artistiques, des musées et galeries ; ou, avec la sortie de livres, de dvd et de cd). Il veut susciter auprès des étudiants un éveil
à la scène artistique et culturelle contemporaine, non seulement à travers une lecture d’images et de documents proposés, mais aussi à travers la visite d’expositions, de spectacles, des textes, des rencontres.

Type d’activité
Mode d’enseignement
Le cours d’Actualités Culturelles est avant tout un séminaire collaboratif où les étudiants ont un rôle important à jouer. Le cours est organisé en deux temps :


D’une part, nous approfondissons certains critères esthétiques de l’art contemporain. Le cours se propose d’offrir des clés de lecture permettant d’accéder aux pratiques contemporaines et prépare les étudiants à une démarche critique dans l’approche esthétique des œuvres.


D’autre part, les étudiants proposent eux-mêmes un commentaire esthétique et critique des rencontres / spectacles / expos/ films. Il s’agit d’un travail de groupe où chaque étudiant prendra la parole individuellement. Ces lectures donnent lieu à un feedback.

Une documentation est mise à la disposition des étudiants sous forme de dossiers. Elle inclut des lectures critiques de pratiques, des entretiens et des extraits de textes théoriques, qui permettent de contextualiser les enjeux et les problématiques des œuvres abordées.

Pour introduire les pratiques artistiques et accompagner la construction de l’interprétation, nous travaillons à l’aide de présentations powerpoint, mises à la disposition des étudiants.

Modalités d’évaluation
Le cours d’Actualités Culturelles et Lectures de l’Art est évalué par le biais d’une évaluation effectuée en trois parties :

1. Evaluation continue en cours.
2. Une première note est attribuée à la suite d’un travail oral de groupe sur un artiste contemporain
(après la Toussaint). Durée 30 min. Présentation ppt, vidéos, musique, etc..
3. Une deuxième note est attribuée à la fin de chaque semestre sur base d’un dossier écrit
individuel.

Muséographie / Générale
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Xavier Roland
Contenu du cours
Type d’activité
Mode d’enseignement
Modalités d’évaluation

Quadrimestre 2

UE 05
Atelier transdisciplinaire
15 crédits / 120h
Titulaire
Nicolas Stevens
Acquis d’apprentissage
– Capacité à entreprendre et développer une recherche. – Intégrer les enjeux de société actuels. – Acquérir une perception interdisciplinaire. – Argumenter ses choix techniques originaux et les situer dans un contexte expérimental reconnu. – Savoir engager et réévaluer sa responsabilité au sein de la construction d’un projet collectif. – Être « acteur » à part entière au sein d’une équipe interdisciplinaire. – Faire usage avec pertinence et créativité des pratiques et des connaissances engrangées pendant la durée du cursus.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 1.3, 2.3, 3.1, 4.1, 4.2, 4.3, 5.2, 6.1, 6.3, 6.4, 6.5
Architecture d’intérieur/ Atelier
Crédits
13 crédits / 96h
Professeurs
Nicolas Stevens Frédéric Ruymen Nicolas Gyömörey Aline Gheysens
Contenu du cours
Les Ateliers de Patrimoine bâti et d’espaces scénographiques convergent dans un atelier interdisciplinaire qui va fortement questionner les notions de territorialité.

Les projets vont amener les étudiants à investiguer des sujets de recherche qui partent toujours d’une analyse fine d’un contexte qui
leur est proposé.

Le temps long de la recherche est favorisé, tout comme les nouvelles façons de l’étudier, le repérer, le parcourir, le vivre ou le déambuler.

La notion de voyage est centrale au développement des sujets.

Voyage physique, territorial ou métaphorique. L’approche pédagogique est voulue concrète et chaque fois ancrée dans la réalité d’une pratique du terrain et de rencontres avec
différents partenaires.

Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
Visites à l’extérieur, conférences, repérages in Situ, rencontres avec partenaires extérieurs.

Travaux en Atelier, séminaires techniques, workshops , prises de parole en public.

Pratique de l’espace par la maquette comme outil collectif. Notions de relevés photographiques, photogrammétriques.

Modalités d’évaluation
Évaluation continue. Activités individuelles.

Activités de groupes.

Présentations par exposés oraux.
Réalisation d’esquisses et avants-projets détaillés

Remises intermédiaires et Invitation de Jurys de professionnels extérieurs.

TT / Matériaux nouveaux
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Nicolas Gyömörey
Contenu du cours
Les matériaux nouveaux, les nouvelles pratiques liées aux matériaux traditionnels, ou les processus de récupération, réutilisation et combinaison de matériaux transformés dans le cadre du recyclage constituent un large domaine de recherches et d’applications dans le cadre du projet d’architecture d’intérieur. Il s’agit dans un premier temps de comprendre par les exemples illustrés dans quel contexte, pour quels objectifs et dans quelles conditions l’architecte d’intérieur opère un choix parmi les matériaux disponibles et comment il oriente ses recherches vers les processus innovants. Ensuite, dans le cadre d’un projet concret, sur base d’un choix justifié, documenté et argumenté, l’étudiant appliquera un dispositif expérimental structurellement cohérent et abouti.
Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Exposé théorique des éléments qui constituent le cours / exposés sur les exemples et applications / travail de recherche individuel / présentation collégiale du travail.
Modalités d’évaluation
Présentation collégiale d’un travail individuel à l’ensemble des étudiants. Ce travail est un processus évalué par étapes au cours du quadrimestre.
UE 06
Cours de la spécialisation
4 crédits / 48h
Titulaire
Nathalie Borlée
Acquis d’apprentissage
– Donner une vue globale des questions liées à l’équipement scénographique des espaces culturels. – Connaître les contraintes techniques des lieux de spectacle et des moyens dont ils disposent. – Connaître les équipements spécifiques à la scénographie d’exposition : vitrines, éclairages, signalétique, panneaux d’exposition, accueil et confort du visiteur.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
UE 01 ; UE 02
Référentiel de compétence
2, 4, 5, 8, 9, 10
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 1.2, 2.2, 2.3, 2.4, 4.1, 5.1, 5.2
Techniques et technologies / Équipements des espaces culurels
Crédits
4 crédits / 48h
Professeurs
Nathalie Borlée
Contenu du cours
Type d’activité
Mode d’enseignement
Modalités d’évaluation
UE 07
Techniques et technologies
2 crédits / 24h
Titulaire
Aurélie Arpigny
Acquis d’apprentissage
– Acquérir les outils nécessaires pour analyser, comprendre et prévoir les équipements techniques dans l’établissement de leur futur projet. – Prévoir et comprendre les implications dues aux choix des techniques. – Se sensibiliser au rôle social dans les économies d’énergie ainsi que l’impact architectural que cela engendre. – Connaître et analyser le cadre légal en matière d’équipement (PEB, etc.)
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
UE 03
Référentiel de compétence
2, 4
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 2.3, 3.3, 4.1, 6.5
Techniques et technologies / Équipements
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Aurélie Arpigny
Contenu du cours
Dans la continuité des acquis liés aux énergies, à la thermique, à le ventilation, aux systèmes de chauffage, à l’eau chaude sanitaire et à l’électricité étudiés durant le bachelier, le cours aborde des systèmes plus complexes ou plus approfondi tels l’acoustique, l’argb, le conditionnement de l’air (machine frigorifique / pompe à chaleur) ainsi que des éléments qui permettent une utilisation rationnelle de l’énergie tel le free-shilling ou le free-cooling, … L’étudiant sera également confronté à la gestion de loi et norme de base dont il faut tenir compte dans la construction comme le code du logement des normes en matières d’incendie ou de gestion de l’amiante.

L’étudiant doit être à même de comprendre mais aussi d’expliquer les principe de base de tous ces éléments afin de pouvoir les expliquer à un maître d’ouvrage et de l’aider à faire un choix conscient, social.

L’étudiant devra également être capable de faire un choix engagé face aux défis climatiques vis à vis des techniques et d’intégrer celles-ci dans une architecturale d’intérieure réfléchie et sensible dans un projet de petite envergure.

La maitrise de la matière pourra aussi permettre à l’étudiant de comprendre les enjeux des techniques face aux propositions d’ingénieur et/ou les corps de métier sur des chantiers de plus grande envergure tout en maintenant la ligne directrice architecturale de son projet.

Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Exposé théorique des éléments qui constituent le cours / exercices pratiques / visites / travail de recherches à présenter entre paires ou à l’extérieur.
Modalités d’évaluation
Examen oral + présentation travail d’analyse au cours du Q2
UE 08
Aspects juridiques
4 crédits / 72h
Titulaire
Antoine Boute
Acquis d’apprentissage
– Connaître les lois, décrets, règlements, qui régissent l’activité du monde du bâtiment et les responsabilités qui reposent sur les épaules de tous les acteurs et intervenants et plus spécifiquement les architectes d’intérieur. – Contextualiser les problématiques juridiques abordées de façon à dépasser le point de vue purement légaliste.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
4, 5, 8
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 3.1, 3.5, 4.1, 5.1, 5.2, 6.3, 6.5
Gestion générale
Crédits
3 crédits / 48h
Professeurs
Cestmi Vesela
Contenu du cours
Cours magistral suivi de mise en pratique immédiate •exercices pratiques
Type d’activité
Mode d’enseignement
Exposé théorique des éléments qui continuent le cours avec réalisation exercices pratiques.
Modalités d’évaluation
La matière portera sur les exposés de cours et les supports qui ont été transmis et déposés sur le moodle de l’ESA sous nature générale de l’examen.

Il s’agit d’une épreuve basée sur une mise en situation amenant des réponses à différents niveaux ; les choix portés seront brièvement justifiés.

L’examen a pour objectif d’évaluer les aptitudes à mobiliser la réflexivité et les connaissances de la matière vue au cours.

Droit / Notions de législation et de droit
Crédits
1 crédit / 24h
Professeurs
Antoine Boute
Contenu du cours
Le cours sera consacré à introduire aux grands principes régissant les relations entre maitre de l’ouvrage, architecte (d’intérieur) et entrepreneur, telle qu’ils sont conçus dans le droit belge. Une attention particulière sera portée aux questions de droit soulevées par des problématiques suscitant l’intérêt ou le questionnement des étudiant.e.s.
Type d’activité
Mode d’enseignement
Cours ex cathedra, recherches personnelles et par groupes, discussions par groupes et collectives, exposés oraux, rédaction de textes.
Modalités d’évaluation
Le travail à remettre pour le cours de droit contiendra les 3 éléments suivants :

1/ La description d’une situation concrète, réelle, qui vous intéresse et pose un problème de droit.
2/ L’analyse de la façon dont le droit intervient pour gérer cette situation, en tenant compte des trois sources classiques du droit (normes, jurisprudence et doctrine).
3/ Une réflexion critique quant au droit ainsi mobilisé.

Ces trois premiers points, constituant le travail proprement dit, constitueront un texte librement mis en forme d’une longueur approximative de 10 pages. Il sera suivi d’une quatrième partie – non incluse donc dans ces 10 pages – constituée d’un dossier contenant l’ensemble des documents sur lesquels le travail est basé.

La cotation portera sur le travail écrit remis exclusivement par mail à l’adresse suivante : a.boute@stluc-esa-bxl.org .

L’enjeu de ce travail est d’évaluer :
• votre capacité à repérer des questions d’ordre juridique pouvant se poser notamment dans le domaine de votre future pratique professionnelle
• votre capacité à vous référer efficacement au système juridique et à en saisir l’architecture
• votre sens critique par rapport à la réponse que le droit positif apporte aux problématiques posées par la situation concrète choisie.

UE 09
Mémoire
2 crédits / 24h
Titulaire
Rafaella Houlstan-Hasaerts
Acquis d’apprentissage
– Apprendre à délimiter un travail de recherche personnel. – Identifier et associer les ressources nécessaires à un travail de recherche.
Evaluation
Évaluation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
4, 5, 8
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1.1, 3.1, 4.1, 5.2
Méthodologie du mémoire
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Rafaella Houlstan-Hasaerts
Contenu du cours
Le cours prend la forme d’un séminaire. Il propose d’amener les étudiant.e.s à envisager le mémoire comme une véritable "enquête" au sens que lui donne le philosophe John Dewey, c’est-à-dire comme un processus exploratoire, tâtonnant, curieux, et hésitant mais néanmoins mené à l’horizon d’un problème à résoudre, d’une énigme à élucider, d’un mystère à éclaircir. Il s’agira d’accompagner les étudiant.e.s dans la définition graduelle du problème qu’ils se donnent à résoudre, menée conjointement à l’exploration des moyens ad hoc d’y parvenir, des plus "classiques" aux plus inattendus. Le cours de méthodologie/suivi du mémoire débute dès la première année de master (quadrimestre 2) et se poursuit durant le master 2 (quadrimestres 1 et 2). Schématiquement, l’accompagnement est scandé de manière à suivre les grandes étapes de l’élaboration du mémoire :

Master 1 (Q2) :
 Définition du sujet ou du champ de recherche
 Premier travail de dégrossissage
 Choix d’un.e promot.eur.rice

Master 2 (Q1)
 Délimitation d’une problématique et des méthodes d’enquête
 Recherche et récolte des matériaux nécessaires
 Choix des lect.eur.rice.s

Type d’activité
Mode d’enseignement
- Le séminaire : celui-ci comprend des moments plus théoriques (majoritairement en Master 1) et s’ouvre progressivement sur des exercices pratiques basés sur la matière fournie par les étudiant.e.s eux-mêmes. Cette matière est consignée dans un « classeur », véritable outil de travail, dont le contenu et l’organisation évoluent selon l’état d’avancement de la recherche. Dans cette phase plus pratique, les étudiants sont amenés à réaliser une série d’exercices (par exemple la rédaction d’une fiche de lecture, l’élaboration d’un guide d’entretien, d’un storyboard…). Le séminaire alterne par ailleurs des moments d’encadrement collectif et de suivi individuel.
 Visites en bibliothèque ou centres de documentation
 Interventions d’intervenant.e.s extérieur.e.s, par exemple d’ancien.ne.s mémorant.e.s
Modalités d’évaluation
Evaluation continue.
 Participation active au cours (0,25 ECTS)
 Suivi du classeur (0,25 ECTS)
 Exercice de lecture et de rédaction d’une synthèse et d’un commentaire, en séance (0,5 ECTS)
 Rédaction d’une fiche d’avancement (session examen théoriques de mai) (1ECTS)

Annexes

Glossaire

Acquis d’apprentissage
Énoncé de ce que l’étudianttudiant doit savoir, comprendre et être capable de réaliser
au terme d’un processus d’apprentissage, d’un cursus ou d’une unité d’enseignement validée ; les acquis d’apprentissage sont définis en termes de savoirs, d’aptitudes et de compétences.

Activités de remédiation
Activités d’aide à la réussite ne faisant pas partie d’un programme d’études, visant à combler les lacunes éventuelles d’étudiants ou les aider à suivre ou à reprendre un programme d’études avec de meilleures chances de succès.

Bachelier (BA)
Grade académique de niveau 6 sanctionnant des études de premier cycle de 180 crédits au moins.

BLOC
Un bloc comporte un nombre imposé d’unités et est constitué de 60 crédits (voir Crédits). L’étudiant inscrit au BLOC 01 doit valider au minimum 45 crédits pour continuer son parcours.

Compétence
Faculté évaluable pour un individu de mobiliser, combiner, transposer et mettre en œuvre des ressources individuelles ou collectives dans un contexte particulier et à un moment donné ; par ressources, il faut entendre notamment les connaissances, savoir- faire, expériences, aptitudes, savoir-être et attitudes.

Abréviations

AOCH
Activité obligatoire au choix

CGV
Communication graphique et visuelle

Crédit ECTS
Système européen de transfert et d’accumulation de crédits

GR
Graphisme

HAA
Histoire et actualité des arts

quadri
Quadrimestre

SHS
Sciences humaines et sociales

TT
Techniques et technologies

UE
Unité d’enseignement

Référentiel de compétences

Le grade de master en Architecture d’intérieur – Finalité : Espaces scénographiques est décerné aux étudiants qui :
1. conduisent une recherche originale sur la base de l’expérimentation et réalisent des œuvres artistiques singulières situées dans un contexte élargi théorique, historique, socio-politique, etc. ;
2. ont acquis des connaissances hautement spécialisées et des compétences en architecture d’intérieur faisant suite aux compétences acquises au niveau du bachelier. Ces connaissances et ces compétences permettent de développer ou de mettre en œuvre des propositions artistiques de manière originale, dans le cadre d’une recherche ou d’une création ;
3. mettent en œuvre, articulent et valorisent, de manière singulière, ces connaissances et ces compétences en vue de construire des propositions artistiques dans des contextes expérimentaux et pluridisciplinaires ;
4 mobilisent ces connaissances et ces compétences, dans un monde complexe et changeant, en vue d’inventer des propositions artistiques et de forger des outils critiques ;
5. agissent à la jonction de domaines hétérogènes, artistiques, politiques, esthétiques, philosophiques, sociétaux, etc. ;
6. assument une démarche et une production artistiques également validées en dehors du champ académique ;
7. présentent des productions, communiquent à leurs propos et prennent en compte les conditions de réception, de transmission et de communi- cation des œuvres selon des modalités adaptées au contexte ;
8. développent et intègrent un fort degré d’autonomie qui leur permet de poursuivre leur pratique et leur formation, d’acquérir de nouveaux savoirs et de développer de nouvelles compétences pour pouvoir évoluer dans des contextes diversifiés ;
9. abordent des formes multiples de narration et de temporalité à destina- tion d’un public spécifique ;
10. mobilisent les compétences et les connaissances nécessaires (artis- tiques, techniques et technologiques) à la mise en œuvre d’un projet scénographique.

Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux

Au terme du 2e cycle, l’étudiant(e) sera capable de :
1. Intégrer et élargir les connaissances dans les domaines de l’architecture d’intérieur et des champs connexes.
1.1 Mener une recherche documentaire approfondie.
1.2 S’approprier des concepts complexes articulés à diverses dimensions
de la société pour formuler un propos personnel.
1.3 Envisager une approche transversale des spécialisations.
2. Problématiser une thématique.
2.1 Développer une thématique avec justesse et méthode.
2.2 Intégrer toutes les composantes d’une thématique abordée dans le
cadre d’un travail théorique et d’un projet d’architecture d’intérieur.
2.3 Allier l’étude factuelle à l’analyse critique.
2.4 Produire un écrit répondant à une question de recherche.
3. Conceptualiser et composer un projet d’architecture d’intérieur.
3.1 Mener une démarche fondée sur une étude approfondie
de champs connexes.
3.2 Concevoir un projet scénographique en mobilisant, par une recherche
active, les ressources adéquates en tenant compte des enjeux spéci- fiques de la spécialité et des publics destinataires tout en assumant ses choix personnels.
3.3 Créer un programme approprié à une thématique donnée à destination de publics pluriels.
3.4 Identifier et maîtriser les techniques mobilisées dans le projet tout en sollicitant les ressources nécessaires.
3.5 Objectiver les contraintes inhérentes au projet (contraintes patrimoniales, normes et réglementations, cahier des charges, métrés, coûts).
3.6 Apporter une réponse spatiale pertinente et originale.
4. Communiquer
4.1 Défendre oralement ou par écrit un propos de manière convaincante.
4.2 Proposer un dispositif de communication approprié.
4.3 Soutenir un débat argumenté.
5. Intégrer les enjeux de société actuels.
5.1 Intégrer les enjeux patrimoniaux, sociaux, politiques, environnementaux,
économiques et culturels.
5.2 Faire preuve d’autonomie intellectuelle dans l’attitude
adoptée face à ces enjeux.
6. Être un citoyen responsable.
6.1 Être ouvert et à l’écoute des autres.
6.2 S’engager en tant qu’architecte d’intérieur.
6.3 Faire preuve de transversalité et de polyvalence.
6.4 Adopter une attitude citoyenne et engagée.
6.5 Faire preuve d’autocritique.



PrintLab : informations et réservations

Le M-11 PrintLab est un atelier d’auto-édition destiné à tous les étudiant.e.s et professeur.e.s de l’école. Il s’agit d’une structure d’auto-production donnant accès à différents modes d’impression et de façonnage. Il ne s’agit donc pas d’un prestataire auquel serait confié un travail d’impression mais bien d’un laboratoire de fabrication où chacun.e est amené.e à imprimer par ses propres moyens ses créations, en expérimentant les possibilités et les caractéristiques de chaque mode (…)

Récupérathèque

Crée à l’initiative d’une étudiante en 2019, la Caverne d’Ali Baba est un magasin de récupération de matériaux d’art. Elle fait partie du réseau de la FDR : la fédération des récupérathèques. A la CAB, on promeut des valeurs d’écologie et de solidarité. On revalorise du matériel de seconde main, en le rendant accessible à tout le monde ! Comment ça marche ? La CAB est gérée de manière autonome par une équipe étudiante motivée. Cette année par exemple, plusieurs projets ont germé, en (…)

ATELIER SON : Informations et réservations

L’Atelier Son est ouvert à tous·tes les étudiant·es et professeur·es désireux de s’initier à la pratique des outils de design sonore, mais aussi de captation et de traitement sonores. Dans un esprit de découverte, de recherche et d’expérimentation, l’Atelier Son offre un espace où chacun·e peut explorer les différents aspects de la matière sonore. Il est possible d’emprunter du matériel dans le cadre de travaux réalisés au sein de l’école et d’avoir accès et des créneaux avec un (…)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles