ESA St-Luc Bruxelles

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

arts de l’espace

Bloc 1

Quadrimestre 1 et 2

UE 01
Atelier GR
30 crédits / 360h
Titulaire
Stéphane De Groef
Acquis d’apprentissage
– Développer un projet suivant une démarche créative et originale en faisant jouer son sens critique et son esprit de synthèse. – Acquérir une méthode de travail basée sur une expérimentation graphique variée et une recherche documentée. – Nourrir des solutions graphiques créatives, motivées et pertinentes en réponse à une demande précise, un énoncé d’exercice ou une proposition thématique. – Mettre en relation une sensibilité graphique avec un ensemble de savoir- faire techniques et plastiques liés aux notions de composition, dessin, couleur, écriture, texture, volume, format, relation texte-image et de typographie. – Répondre aux impératifs de lisibilité et de communication propres à la mise en forme d’un message, d’une idée ou d’une intention personnelle dans le cadre d’une réponse à un exercice donné. – Prendre en considération les possibilités et les contraintes de production d’un imprimé. – Expérimenter les outils numériques pour développer de nouvelles possibilités de création contemporaine basées sur l’animation graphique. – Exposer et justifier son travail en respectant les consignes de l’exercice énoncé et en respectant les critères de rigueur d’accrochage et de présentation.
Evaluation
Évaluation intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 5, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 2, 2.3, 3.1, 3.2, 4.1, 4.2, 4.3, 5.3, 5.4, 5.5, 5.6, 6.1, 6.2, 6.3, 7.2, 8.1
Graphisme / Atelier
Crédits
20 crédits / 240h
Professeurs
Stéphane de Groef Olivier Moulin
Contenu du cours
L’Atelier de Graphisme du bloc 1 se donne pour objectif de former l’étudiant•e à une pratique en Arts visuels qui intègre une recherche personnelle dans les champs de l’image et de la typographie afin d’adresser des réponses graphiques à des questions de communication. Les supports de communication nécessitent une réflexion cohérente sur les rapports entre le fond, la forme et les paramètres de production. Qu’il s’agisse d’une affiche, d’une couverture de livre, d’un packaging ou, plus largement, d’une identité visuelle, le graphiste, plasticien de la communication, est au coeur de cette réflexion qui articule des questions de représentation graphique et d’élaboration conceptuelle en relation directe avec un sujet à communiquer. La créativité de l’étudiant•e est activée par une approche conjointe du concept et de l’expérimentation plastique, les deux pôles s’alimentant dans l’élaboration d’un projet graphique. Cette méthodologie passe également par une recherche documentée et référencée. Au terme du bloc 1, l’étudiant•e devra être capable de communiquer avec clarté et lisibilité un sujet sur des supports divers en adoptant des choix graphiques et de production en cohérence avec une intention. Il•elle•iel démontrera de la même façon sa capacité à émettre un propos construit et référencé en s’exprimant par les moyens du graphisme.
Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
Les exercices de l’Atelier du bloc 1 sont conçus comme des projets qui permettent à l’étudiant•e de poser ses propres choix, de définir un sujet et d’élaborer un traitement graphique pour communiquer un sujet en respectant des contraintes techniques imposées (support, format, reproductibilité et impression…). Ces projets reposent sur trois axes : l’expérimentation, la recherche documentée et référencée, la production. Afin de répondre aux enjeux particuliers de la communication visuelle, des savoir-faire spécifiques et évaluables sont identifiés selon ces trois axes : dessin, couleur ; composition, gestion du format ; gestion de la typographie ; rapport texte/image, écriture, recherche éditoriale ; choix des paramètres de production. Un accompagnement pédagogique individualisé axé sur le projet guide l’étudiant•e vers un développement de ces savoir-faire.
Modalités d’évaluation
L’évaluation de l’étudiant•e se fait de manière continue et formative. Aux premier et second quadrimestres, chaque projet sera évalué à titre indicatif lors d’une remise commentée et cotée permettant à l’étudiant•e de se situer par rapport aux objectifs fixés. Il•elle•iel aura la possibilité de revoir et d’améliorer ses projets en vue des évaluations intégrées de l’UE 01 (Atelier/Typographie) des mois de janvier et juin. Un dialogue individuel constant sera instauré afin de fixer des objectifs à chacun•e en fonction de ses acquis et de ses lacunes. En fin d’année, un projet mené en collaboration avec le cours de Typographie et mobilisant l’acquisition des savoirs, aptitudes et compétences nécessaires à la réussite de l’UE 01 sera particulièrement mis en avant dans une sélection imposée de travaux que l’étudiant•e présentera à un jury. L’étudiant•e devra accorder un soin particulier à l’accrochage et à l’argumentation orale.
Typographie / Atelier
Crédits
9 crédits / 120h
Professeurs
Stéphane de Groef Olivier Moulin
Contenu du cours
Le graphisme est un acte créatif mais également un acte de communication. Dans cette relation, le rôle de la typographie est primordial. Elle donne corps au message texte qui devra être véhiculé, lu et dont l’intention devra être perçue de manière claire. Il s’agit donc d’amener l’étudiant•e à questionner la typographie comme un paramètre clé de toute communication graphique dont le choix ne concède rien au hasard. La typographie donne du caractère au message ! L’activité d’apprentissage propose une articulation croissante dans l’approche des paramètres de la typographie : de la lettre au mot, du mot à la phrase, de la phrase au texte, du texte à la mise en page, de la mise en page au livre. Au cœur de ce parcours progressif, les choix liés à la typographie s’opèrent selon différents critères à expérimenter et questionner : le rapport texte/image ; la lisibilité et le confort de lecture ; les parti pris esthétiques et l’identité que l’on souhaite donner au projet ; la hiérarchisation de l’information ; les usages et codes liés à la composition appliqués en fonction des types de supports, la mise en page. En fin de bloc 1, l’étudiant•e devra être capable de prendre en compte ces différents critères dans sa pratique.
Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
Les exercices de l’Atelier Typographie du bloc 1 sont conçus comme des projets qui permettent à l’étudiant•e de poser ses propres choix, de définir un sujet et d’élaborer un traitement typographique pour le communiquer en respectant des contraintes techniques imposées (support, format, reproductibilité et impression, etc.). Ces projets reposent sur trois axes : l’expérimentation, la recherche documentée et référencée, la production. Afin de répondre aux enjeux particuliers de la typographie, des savoir-faire spécifiques et évaluables sont identifiés selon ces trois axes : anatomie de la lettre ; dessin, couleur ; composition du texte, gestion des subtilités et règles de la typographie ; rapport texte/image, écriture, recherche éditoriale ; choix des paramètres de production. Un accompagnement pédagogique individualisé axé sur le projet guide l’étudiant•e vers un développement de ces savoir-faire.
Modalités d’évaluation
L’évaluation de l’étudiant•e se fait de manière continue et formative. Aux premier et second quadrimestres, chaque projet sera évalué à titre indicatif lors d’une remise commentée et cotée permettant à l’étudiant•e de se situer par rapport aux objectifs fixés. Il•elle•iel aura la possibilité de revoir et d’améliorer ses projets en vue des évaluations intégrées de l’UE 01 (Atelier/Typographie) des mois de janvier et juin. Un dialogue individuel constant sera instauré afin de fixer des objectifs à chacun•e en fonction de ses acquis et de ses lacunes. En fin d’année, un projet mené en collaboration avec le cours d’Atelier Graphisme et mobilisant l’acquisition des savoirs, aptitudes et compétences nécessaires à la réussite de l’UE 01 sera particulièrement mis en avant dans une sélection imposée de travaux que l’étudiant•e présentera à un jury. L’étudiant•e devra accorder un soin particulier à l’accrochage et à l’argumentation orale.
Techniques et technologies / Images numériques
Crédits
1 crédit / workshops
Professeurs
Ronan Deriez Jérémy Depuydt
Contenu du cours
Cette activités d’apprentissage de déploie en deux workshops distincts. Le premier est destiné à explorer les possibilités de l’image imprimée par le médium de la risographie. Le second consiste en une initiation aux bases de l’animation et à expérimenter les enjeux de l’image animée dans le champs du graphisme. Ces deux workshops donnent lieu à des mises en pratique par le biais des ateliers de Graphisme et de Typographie.
Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Deux unités de workshop pour lesquels une présence assidue et un participation active sont indispensables.
Modalités d’évaluation
Les compétences et la participation active de l’étudiant•e seront évaluées par le biais d’une mise en pratique directe des acquis d’apprentissage liés aux workshops dans le projet d’atelier Graphisme et/ou Typographie. Les critères d’évaluations rejoignent les critères transversaux de ces ateliers : l’évaluation de l’étudiant•e se fait de manière continue et formative. Un dialogue individuel constant est instauré afin de fixer des objectifs à chacun•e en fonction de ses acquis et de ses lacunes.
UE 02
Activités de soutien atelier GR
8 crédits / 75h
Titulaire
Léa Mayer
Acquis d’apprentissage
– Expérimenter et assimiler les bases du dessin. – Choisir les techniques et la composition appropriées au projet. – Développer l’imagination sur base de l’observation et de la recherche. – Amener les étudiants à explorer les multiples aspects et moyens expressifs du dessin. – Aider l’étudiant à créer des liens entre la pratique du dessin et le travail d’atelier.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 5, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 3.2, 4.2, 5.3, 6.1, 6.2, 6.3, 7.2, 8.1
Dessin / Dessin et moyens d’expression
Crédits
8 crédits / 75h
Professeurs
Léa Mayer
Contenu du cours
Le cours de dessin propose un enseignement complémentaire à l’option graphisme dans laquelle l’étudiant·e est inscrit·e et ne nécessite aucun pré-requis.

La pratique, l’exploration et la maîtrise des savoirs-faire techniques du dessin ont pour objet une étude attentive des modèles vivants, de l’environnement et de son imaginaire.
Il ne s’agit pas seulement de promouvoir la représentation fidèle du modèle et de la réalité, mais bien d’expérimenter les possibilités d’expressions diverses offertes par ce médium et d’arriver petit à petit à une aisance de pratique.

Au travers de contraintes et d’aiguillages réguliers, les étudiant·e·s aiguisent leur
regards, se familiarisent et apprennent à utiliser le vocabulaire visuel basique du dessin : le point, la ligne, la forme, le volume, la lumière, les proportions, la couleur, l’espace, la composition, le cadrage, le point de vue…
Ce cadre vise à ce qu’iels articulent ces acquis dans le cours afin de préciser leurs compréhension globale du réel et de sa représentation en deux dimensions.

Les étudiant·e·s se confrontent à ces exercices avec pour objectifs de parvenir à s’imposer par la suite eux-mêmes les contraintes adéquates à leurs pratiques personnelles du dessin (technique, outil, support, format...) pour parvenir à acquérir un style graphique qui leur est propre.
En parallèle, la tenue d’un carnet de dessin et de recherche (qui peut être commun à l’option) où l’étudiant·e analyse ses différentes expérimentations techniques (un temps y sera consacré pendant le cours), dessine son environnement et note ses idées et ses réflexions est imposée. Il·elle peut ainsi garder une trace personnelle de ses différents apprentissages au sein du cours et s’approprier l’outil carnet.

En fin d’année, la création d’un projet personnel est demandée aux étudiant.e.s. La réalisation de ce travail propose à l’étudiant.e de s’approprier, réutiliser et consolider les différents apprentissages du cours et à entamer un chemin vers une pratique personnelle du dessin.

Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
Travail en classe ou en extérieur lors de visites, présence obligatoire.

Travail et enseignement majoritairement individualisé mais l’étudiant.e est parfois invité.e à travailler en duo ou en groupe. Les retours sur travaux sont souvent l’objet d’échanges collectifs.

Modalités d’évaluation
Evaluation continue.

Quadrimestre 1

UE 03
Art et pensée
4 crédits / 52h
Titulaire
Anne Pintus
Acquis d’apprentissage
– Situer précisément dans le temps et dans l’espace les différents mouvements, civilisations, périodes, artistes abordés aux cours et rattacher ces derniers à leurs contextes. – Utiliser la démarche philosophique comme un outil de réflexion, d’analyse et, de ce fait, d’engagement critique. – Commenter une œuvre en ayant recours à un vocabulaire approprié. – Maîtriser les principaux outils d’analyse. – Justifier ses jugements esthétiques de manière objective. – Adopter une démarche participative. – Décrypter un système de pensée (génie de la civilisation extrême-orientale par exemple) et en parallèle, chercher à comprendre son propre système d’organisation de la pensée (génie de la civilisation occidentale). – Analyser les enjeux des stéréotypes et archétypes propres à chaque culture.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 5
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 2.1, 3.2, 4.5, 5.4, 5.7, 6.1, 6.3, 6.4
Philosophie générale
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Simon Brunfaut
Contenu du cours
Type d’activité
Cours théorique
Mode d’enseignement
Modalités d’évaluation
Histoire et actualité des arts / Histoire et histoire des arts
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Anne Pintus
Contenu du cours
Le programme du cours d’histoire de l’art en première année est pensé suivant plusieurs axes : l’acquisition des outils d’analyse esthétique (dans le but de favoriser l’autonomie face aux œuvres d’art), la découverte de l’histoire de l’art par le biais d’une approche thématique, et enfin, une ouverture à l’actualité artistique (visites d’expositions).

Ces thématiques sont intimement liées à l’actualité (artistique, politique, sociale, économique...) et peuvent s’étaler sur deux à trois séances de cours. L’intérêt d’une telle approche concerne les liens à tisser, tantôt avec l’atelier, tantôt avec une exposition, ou encore avec une demande particulière émanant des étudiant.e.s. Au sein de chaque thématique, on s’attardera sur certaines œuvres clés, analysées de manière interactive, et on croisera les périodes. Ces comparaisons permettront de mettre en exergue les éléments contextuels des siècles concernés.

Type d’activité
Cours théorique
Mode d’enseignement
L’approche du cours est plurielle et vise à plonger l’étudiant.e dans un cadre stimulant, qui éveille la curiosité. La méthode oscille entre une posture magistrale et interactive, et souvent, des moments d’échange sont proposés, où on apprend à verbaliser les émotions. Progressivement, ce dialogue se nourrit d’éléments contextuels et l’étudiant.e tisse peu à peu des liens entre le « voir » et le « savoir ». Etant donné la méthode proposée, la présence à tous les cours est indispensable.

Concrètement, les séances de cours en auditoire alternent avec de nombreuses visites d’expositions (temporaires ou permanentes), dont les traces sont collectées par les étudiant.e.s par le biais d’un carnet culturel.

Modalités d’évaluation
L’évaluation est écrite et confronte chaque étudiant.e à une, voire plusieurs oeuvres qui n’auront pas été abordées aux cours. Face à une situation nouvelle, il s’agit alors de créer des liens avec les différentes problématiques abordées en auditoire. Sans être un examen de pure restitution, la mémorisation des contenus abordés reste indispensable pour assurer la réussite de l’épreuve.
UE 04
Art et pensée
2 crédits / 26h
Titulaire
Zaineb Hamdi
Acquis d’apprentissage
– Assimiler les notions théoriques liées à la typographie occidentale, son histoire, sa classification historique et contemporaine et son « anatomie ». – Être capable d’identifier et de nommer avec un vocabulaire précis et adapté les caractéristiques formelles, historiques et culturelles d’un dessin de caractère donné. – Assimiler les notions théoriques liées au livre, son “anatomie” et ses diverses typologies. – Analyser et décoder les rapports typographie / image dans la production visuelle historique et contemporaine (affiche, illustration, BD...) – Établir des liens entre théories de la typographie et du livre et la pratique d’atelier de Graphisme et de Typographie.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 5
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 2.1, 3.2, 4.5, 5.4, 5.7, 6.1, 6.3, 6.4
Communication graphique et visuelle / Typographie et arts du livre
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Zaineb Hamdi
Contenu du cours
Type d’activité
Mode d’enseignement
Modalités d’évaluation
UE 05
Techniques et technologies
3 crédits / 39h
Titulaire
Alessandra Ghiringhelli
Acquis d’apprentissage
– Assimiler les notions de bases des logiciels de traitement graphique (Illustrator, Photoshop et Indesign) et s’en servir de manière adéquate selon le type de projet. – Répondre à un cahier des charges techniques précis et apppliquer une structure de fichiers claire et méthodologique. – Acquérir les notions de base de la numérisation et du traitement des images. – Acquérir les notions techniques de base de la composition typographique et de la mise en page. – Décrire et analyser des productions graphiques avec un vocabulaire adéquat. – Identifier les caractéristiques techniques, historiques et culturelles d’une image dans un contexte global et spécifique. – Établir des liens entre ses compétences techniques et sa pratique en atelier Graphisme.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
2, 3, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 4.2, 4.3, 6.1, 6.2, 6.3, 8.1
Techniques et technologies / Infographie
Crédits
3 crédits / 39h
Professeurs
Alessandra Ghiringhelli
Contenu du cours
Les logiciels dispensés sont Photoshop, Illustrator et Indesign.

Le premier quadrimestre donne les bases de la création d’image numérique — vectorielles et matricielles ainsi que les premières notions de mise en page. -
En plus de l’aspect purement créatif que confèrent les différents outils parcourus, l’enjeu du cours est de permettre la bonne réalisations des projets en prenant compte des contraintes de production (différents types d’impression, adéquation des formats, choix du papier).

À partir d’une esquisse de projet, nous tenterons de déterminer une expression et une esthétique particulière qui se traduira par le choix du logiciel adéquat à la forme du projet.

Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Alternance entre théorie, exercices, suivi de projets. Présence obligatoire.

La théorie et la pratique se cale sur les besoins de chaque projets proposés par l’atelier de graphisme.

Il s’agit de :-
– Mettre en œuvre les apprentissages techniques dans les fichiers numériques-– Répondre aux exigences techniques de production déterminé par l’atelier (format et type d’impression – laser, plotter, découpe laser, etc.)
– Permettre la production de ce projet-

Les projets se veulent la concrétisation des acquis d’apprentissage du cours.

Modalités d’évaluation
Evaluation continue. Un suivi de projet est fait en cours et permettra la bonne préparation des fichiers techniques. - Ce suivi permet de situer l’étudiant par rapport aux acquis d’apprentissages et est purement indicatif. - Certains exercices obligatoires sont notés.

Les exercices et projets suivis en cours font l’objet d’un rendu final en fin de quadrimestre.-
Seul l’aspect technique est évalué. L’évaluation est distincte de l’atelier et non intégrée.

UE 06
Techniques et technologies
2 crédits / 26h
Titulaire
Alain Kazinierakis
Acquis d’apprentissage
– Assimiler les notions de base de la photographie. – Décrire et analyser des travaux avec un vocabulaire adéquat. – Créer des images en respectant un cahier des charges. – Identifier les caractéristiques techniques, historiques et culturelles d’une image dans un contexte global et spécifique.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
2, 3, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 4.2, 4.3, 6.1, 6.2, 6.3, 8.1
Techniques et technologies / Photographie
Crédits
2 crédits / 26h
Professeurs
Alain Kazinierakis
Contenu du cours
Au Q1, nous accorderons une attention particulière sur les connaissances et la maîtrise de l’appareil photographique pour réaliser les exercices ainsi que le développement d’un carnet de recherche afin de développer un premier projet photo pour janvier (examen). L’objectif du cours du premier quadrimestre est de transmettre les ressources d’ordre technique et théorique afin d’être capable d’utiliser un appareil photographique numérique et de maîtriser la production d’images. Nous utiliserons un appareil photo numérique Reflex ou Hybride et nous traiterons nos fichiers numériques via la suite Adobe. Sur Bridge pour la sélection et la vérification, sur Camera Raw pour le développement de nos images, sur Photoshop pour réaliser les dernières retouches et la mise au bon format. Des exercices permettrons la manipulation de l’appareil photo afin d’observer et étudier au travers le cadre la composition. Nous nous questionnerons sur les lignes, la couleur, la matière, les perspectives, les flous, nous imaginerons la distance de profondeur de champ, nous questionnerons le hors champ et la mise au point. L’appropriation de l’appareil photo comme outil de reproduction du réel va nous permettre de questionner notre regard sur l’autre et sur l’objet. Il devient alors un moyen de création et permet de générer de nouvelles images. La recherche, les références et l’exploration seront une base pour notre réflexion sur l’image construite et la création de série photographique. Se défaire de nos propres images, de nos propres clichés afin de retrouver une liberté à penser et à créer.
Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Alternance entre la théorie et les exercices pratiques. Présence obligatoire, échanges, émulation. Projection de films sur les photographes en adéquation avec les exercices et le projet de fin du Q1. Recherche et questionnement . Suivi du projet de fin du Q1, échanges autour de la proposition de l’étudiant. Le territoire à explorer est imposé, le sujet est à déterminer par l’étudiant et référencé.
Modalités d’évaluation
Évaluation continue (formative) : remise d’exercices liés aux apprentissages techniques et pratiques. Présence au cours (participations, échanges et propositions). Qcm et questions ouvertes sur la technique de base. Évaluation finale : remise d’un projet fin du premier quadrimestre et justification.

Quadrimestre 2

UE 07
Art et culture
2 crédits / 24h
Titulaire
Anne Pintus
Acquis d’apprentissage
– Situer dans le temps et dans l’espace les différents mouvements, civilisations, périodes, artistes abordés au cours et pouvoir rattacher ces derniers à leurs contextes. – Dégager les principaux caractères stylistiques d’une tendance, d’un mouvement, d’une démarche artistique. – Commenter une œuvre en ayant recours à un vocabulaire approprié. – Comparer, relier, confronter, rapprocher des œuvres parfois très éloignées les unes des autres dans le temps et dans l’espace, et dégager les spécificités de chacune d’elles. – Justifier ses jugements esthétiques de manière objective. – Adopter une démarche participative. – Maîtriser les outils d’analyse liés aux arts plastiques ; analyser une œuvre d’art de manière autonome.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 5
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 2.1, 3.2, 4.5, 5.4, 5.7, 6.1, 6.3, 6.4
Histoire et actualité des arts / Histoire et histoire des arts
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Anne Pintus
Contenu du cours
Le programme du cours d’histoire de l’art en première année est pensé suivant plusieurs axes : l’acquisition des outils d’analyse esthétique (dans le but de favoriser l’autonomie face aux œuvres d’art), la découverte de l’histoire de l’art par le biais d’une approche thématique, et enfin, une ouverture à l’actualité artistique (visites d’expositions).

Ces thématiques sont intimement liées à l’actualité (artistique, politique, sociale, économique...) et peuvent s’étaler sur deux à trois séances de cours. L’intérêt d’une telle approche concerne les liens à tisser, tantôt avec l’atelier, tantôt avec une exposition, ou encore avec une demande particulière émanant des étudiant.e.s. Au sein de chaque thématique, on s’attardera sur certaines œuvres clés, analysées de manière interactive, et on croisera les périodes. Ces comparaisons permettront de mettre en exergue les éléments contextuels des siècles concernés.

Type d’activité
Cours artistique
Mode d’enseignement
L’approche du cours est plurielle et vise à plonger l’étudiant.e dans un cadre stimulant, qui éveille la curiosité. La méthode oscille entre une posture magistrale et interactive, et souvent, des moments d’échange sont proposés, où on apprend à verbaliser les émotions. Progressivement, ce dialogue se nourrit d’éléments contextuels et l’étudiant.e tisse peu à peu des liens entre le « voir » et le « savoir ». Etant donné la méthode proposée, la présence à tous les cours est indispensable.

Concrètement, les séances de cours en auditoire alternent avec de nombreuses visites d’expositions (temporaires ou permanentes), dont les traces sont collectées par les étudiant.e.s par le biais d’un carnet culturel.

Modalités d’évaluation
L’épreuve est axée sur un travail qui documente une collection imaginaire dont la thématique (aiguillée en cours) est choisie par chaque étudiant.e. L’idée est de tracer un chemin personnel à travers l’histoire des arts. Ce travail écrit est défendu oralement, et complété par une question ouverte qui concerne les thématiques abordées aux cours.
UE 08
Image et sens
4 crédits / 48h
Titulaire
Quentin Gille
Acquis d’apprentissage
– Présenter et discuter les théories fondamentales qui constituent le champ de la communication et de la sémiologie. – Comprendre et analyser un message (publicité, image, etc.) à l’aide de modèles théoriques issus des domaines de la communication et de la sémiologie. – Concevoir un travail graphique argumenté qui questionne, développe et prolonge les connaissances acquises au sein du module.
Evaluation
Évaluation intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
1, 2, 3, 5
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 2.1, 3.2, 4.5, 5.4, 5.7, 6.1, 6.3, 6.4, 6.5, 7.1
Sciences humaines et sociales / Sémiologie
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Olivier Spinewine
Contenu du cours
Etude de cas concrets de sémiologie visuelle
Type d’activité
Cours théorique
Mode d’enseignement
Présentation orale illustrée.
Modalités d’évaluation
Travail théorique + travail pratique
Sciences humaines et sociales / Communication
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Quentin Gille
Contenu du cours
L’objectif de cours est d’initier les étudiants à la communication visuelle en leur proposant un ensemble d’outils concepts, terminologiques et méthodologiques. Nous passerons ainsi en revue les principes fondamentaux de la communication visuelle et dégagerons toute une série de concepts qui permettront d’analyser, de commenter et de critiquer des messages visuels.

En s’appuyant sur des exemples concrets (affiches, logos, pochettes de disques, etc.), ce cours montre comment procéder concrètement dans la démarche d’analyse et comment organiser et présenter les résultats obtenus.

Type d’activité
Cours théorique
Mode d’enseignement
Supports en ligne (Moodle). Plusieurs textes à lire y seront disponibles. Le cours sera magistral, mais la participation des étudiants est fortement souhaitable.
Modalités d’évaluation
Examen écrit centrée sur la partie théorique et présentation orale de la partie pratique
UE 09
Techniques et technologies
3 crédits / 36h
Titulaire
Alessandra Ghiringhelli
Acquis d’apprentissage
– Assimiler les notions de bases des logiciels de traitement graphique (Illustrator, Photoshop et Indesign) et s’en servir de manière adéquate selon le type de projet. – Répondre à un cahier des charges techniques précis et apppliquer une structure de fichiers claire et méthodologique. – Acquérir les notions de base de la numérisation et du traitement des images. – Acquérir les notions techniques de base de la composition typographique et de la mise en page. – Décrire et analyser des productions graphiques avec un vocabulaire adéquat. – Identifier les caractéristiques techniques, historiques et culturelles d’une image dans un contexte global et spécifique. – Établir des liens entre ses compétences techniques et sa pratique en atelier Graphisme.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
2, 3, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 4.2, 4.3, 6.1, 6.2, 6.3, 8.1
Techniques et technologies / Infographie
Crédits
3 crédits / 36h
Professeurs
Alessandra Ghiringhelli
Contenu du cours
Les logiciels dispensés sont Photoshop, Illustrator et Indesign.

Le premier quadrimestre donne les bases de la création d’image numérique — vectorielles et matricielles ainsi que les premières notions de mise en page. -
En plus de l’aspect purement créatif que confèrent les différents outils parcourus, l’enjeu du cours est de permettre la bonne réalisations des projets en prenant compte des contraintes de production (différents types d’impression, adéquation des formats, choix du papier).-

À partir d’une esquisse de projet, nous tenterons de déterminer une expression et une esthétique particulière qui se traduira par le choix du logiciel adéquat à la forme du projet.

Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Alternance entre théorie, exercices, suivi de projets. Présence obligatoire.

La théorie et la pratique se cale sur les besoins de chaque projets proposés par l’atelier de graphisme.
Il s’agit de :-
– Mettre en œuvre les apprentissages techniques dans les fichiers numériques
 – Répondre aux exigences techniques de production déterminé par l’atelier (format et type d’impression – laser, plotter, découpe laser, etc.)
– Permettre la production de ce projet-

Les projets se veulent la concrétisation des acquis d’apprentissage du cours.

Modalités d’évaluation
Un suivi de projet est fait en cours et permettra la bonne préparation des fichiers techniques. - Ce suivi permet de situer l’étudiant par rapport aux acquis d’apprentissages et est purement indicatif. - Certains exercices obligatoires sont notés.

Les exercices et projets suivis en cours font l’objet d’un rendu final en fin de quadrimestre.-
Seul l’aspect technique est évalué. L’évaluation est distincte de l’atelier et non intégrée.

UE 10
Techniques et technologies
2 crédits / 24h
Titulaire
Alain Kazinierakis
Acquis d’apprentissage
– Assimiler les notions de base de la photographie. – Décrire et analyser des travaux avec un vocabulaire adéquat. – Créer des images en respectant un cahier des charges. – Identifier les caractéristiques techniques, historiques et culturelles d’une image dans un contexte global et spécifique.
Evaluation
É́valuation non intégrée
Pré-requis
Aucun
Co-requis
Aucun
Référentiel de compétence
2, 3, 6
Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux
1, 4.2, 4.3, 6.1, 6.2, 6.3, 8.1
Techniques et technologies / Photographie
Crédits
2 crédits / 24h
Professeurs
Alain Kazinierakis
Contenu du cours
Le cours de photo du Q2 approfondi les bases acquises. Il est une approche basée sur l’acquisition des notions théoriques techniques et de leurs mises en pratique. Le développement du négatif numérique est indispensable pour obtenir des fichiers numériques de bonne qualité pour l’impression. Initiation et pratique des flashs électroniques au studio photo. Sur base des recherches effectuées, nous produirons des images photographiques. L’imaginaire, la recherche de sens, la recherche esthétique, la bonne composition sont les vecteurs de production. La colonne vertébrale du cours est basée sur la lecture d’image individuellement. L’autocritique, la recherche des références photographiques, l’analyse des images accompagnent le travail réalisé à chaque cours. Toutes les compétences acquises dans tous les cours du cursus permettront à l’étudiant de produire un ouvrage photographique mis en page à la fin du deuxième quadrimestre et imprimé au Printlab.
Type d’activité
Cours technique
Mode d’enseignement
Alternance entre la théorie, la recherche (l’exploration) et les exercices pratiques. Présence obligatoire, échanges, émulation. Projection de films sur la photographie et les photographes. Recherche et questionnement, création d’un carnet de recherche pour le projet de fin de Q2. Suivi du projet de fin du Q2, échange autour des propositions de l’étudiant. Se projeter sur la représentation, la mise en page d’images.
Modalités d’évaluation
Évaluation continue (formative) : remise d’exercices liés aux apprentissages techniques et pratiques Présence au cours (participations, échanges et propositions). Qcm et questions sur les photographes. Évaluation finale : remise d’un projet fin de Q2 et justification.

Annexes

Glossaire

Acquis d’apprentissage
Énoncé de ce que l’étudianttudiant doit savoir, comprendre et être capable de réaliser
au terme d’un processus d’apprentissage, d’un cursus ou d’une unité d’enseignement validée ; les acquis d’apprentissage sont définis en termes de savoirs, d’aptitudes et de compétences.

Activités de remédiation
Activités d’aide à la réussite ne faisant pas partie d’un programme d’études, visant à combler les lacunes éventuelles d’étudiants ou les aider à suivre ou à reprendre un programme d’études avec de meilleures chances de succès.

Bachelier (BA)
Grade académique de niveau 6 sanctionnant des études de premier cycle de 180 crédits au moins.

BLOC
Un bloc comporte un nombre imposé d’unités et est constitué de 60 crédits (voir Crédits). L’étudiant inscrit au BLOC 01 doit valider au minimum 45 crédits pour continuer son parcours.

Compétence
Faculté évaluable pour un individu de mobiliser, combiner, transposer et mettre en œuvre des ressources individuelles ou collectives dans un contexte particulier et à un moment donné ; par ressources, il faut entendre notamment les connaissances, savoir- faire, expériences, aptitudes, savoir-être et attitudes.

Abréviations

AOCH
Activité obligatoire au choix

CGV
Communication graphique et visuelle

Crédit ECTS
Système européen de transfert et d’accumulation de crédits

GR
Graphisme

HAA
Histoire et actualité des arts

quadri
Quadrimestre

SHS
Sciences humaines et sociales

TT
Techniques et technologies

UE
Unité d’enseignement

Référentiel de compétences

Dans le domaine des arts plastiques, visuels et de l’espace, le grade de bachelier en Graphisme est décerné aux étudiant(e)s qui :
1. expérimentent et mettent en œuvre une pratique artistique singulière située dans un contexte étendu théorique, historique et socio-politique, etc. ;
2. ont acquis des connaissances et des compétences approfondies en Graphisme à un haut niveau de formation basé sur la recherche, l’expérimentation et l’étude de savoirs théoriques ;
3. mettent en œuvre, articulent et valorisent, de manière singulière ces connaissances et ces compétences dans le cadre de la poursuite de leurs études, et démontrent leur aptitude à élaborer et à développer en Graphisme une réflexion et des propositions artistiques ;
4. présentent une production artistiques également validée en dehors du champ académique ;
5. collectent, analysent et interprètent, de façon pertinente, des données – généralement dans leur domaine de création – en vue d’inventer des propositions artistiques et de développer une attitude critique qui intègre une réflexion sur des questions sociétales, artistiques et éthiques ;
6. présentent leurs productions artistiques et communiquent à leur propos selon des modalités adaptées au contexte ;
7. ont développé les méthodes d’apprentissage nécessaires à poursuivre leur formation de manière autonome.

Compétences spécifiques et acquis d’apprentissage terminaux

Au terme du 1er cycle en Graphisme, l’étudiant(e) sera capable de :
1. Adopter une attitude d’écoute, de partage et faire preuve de détermination, de passion et de curiosité.
2. Analyser la demande et le contexte, rechercher des informations et des références utiles à l’élaboration d’un projet.
2.1 Utiliser ses connaissances artistiques, historiques, sociologiques, esthétiques et sémiologiques pour apprécier et questionner le champ artistique avec ouverture et esprit d’analyse.
2.2 Emettre un jugement critique, en adéquation avec son temps, empreint d’éthique sociale, culturelle, environnementale et politique.
2.3 Explorer des pistes créatives dans différents domaines pour répondre au mieux à la demande de communication, en tenant compte de l’évolution des technologies et des media.
3. Développer des idées et des concepts personnels qui détermineront les axes de communication.
3.1 Utiliser des techniques et des ressources pour stimuler la créativité (brainstorming, travail en équipe, dynamique de recherche dans l’exploration des techniques de représentation).
3.2 Émettre un jugement critique / autocritique.
4. Explorer de manière créative des pistes de solution afin de traduire un concept, un message, une communication en image.
4.1 Appliquer les connaissances du langage de la communication visuelle et artistique.
4.2 Appliquer les connaissances, les méthodes et les techniques existantes ou personnelles permettant d’exprimer clairement les intentions du projet.
4.3 Utiliser les connaissances en typographie et art du livre.
4.4 Adapter les solutions aux différents supports liés au domaine
de la communication graphique (packaging, totem, signalétique,
design textile, pop-up, graphisme d’environnement, web...).
4.5 Être réceptif aux solutions alternatives, originales, sortant du
champ prospectif attendu.
5. Développer une personnalité graphique capable de se renouveler et de s’adapter de manière pertinente au contexte.
5.1 Acquérir une maturité graphique dans l’épanouissement de sa personnalité créative.
5.2 Développer une créativité polyvalente qui tienne compte de la cible, de l’évolution et de la mutation du métier.
5.3 Expérimenter et varier les supports et les techniques de manière motivée et réfléchie : opérer des choix en adéquation avec le sujet et le concept développé.
5.4 Appliquer les connaissances du langage de la communication visuelle et artistique.
5.5 Appliquer les connaissances acquises dans divers domaines artistiques (photographie, sérigraphie, gravure, dessin, sculpture, etc.).
5.6 Appliquer les connaissances acquises dans le domaine de l’édition, de la PAO, de l’art du livre, de la production, etc.
5.7 Être ouvert aux nouveaux media afin d’élargir son champ créatif.
6. Gérer un projet de façon autonome.
6.1 S’organiser et gérer son temps de manière efficace.
6.2 Concilier créativité et contraintes techniques.
6.3 Opérer des choix pertinents, hiérarchiser, dégager des priorités,
synthétiser.
6.4 Distinguer visions objective et subjective.
6.5 Dépasser les exigences minimales requises.
7. Communiquer, argumenter, présenter ses idées.
7.1 Exposer son projet oralement et par écrit ; mettre au point une communication guidée par la concision, la clarté et une bonne
gestion du temps.
7.2 Gérer la présentation de son travail : opérer des choix judicieux
dans ce qui est montré et proposer un accrochage qui tienne compte des conditions de réception.
8. Développer l’autodidaxie.
8.1 Rebondir, s’adapter et réorienter ses choix.



PrintLab : informations et réservations

Le M-11 PrintLab est un atelier d’auto-édition destiné à tous les étudiant.e.s et professeur.e.s de l’école. Il s’agit d’une structure d’auto-production donnant accès à différents modes d’impression et de façonnage. Il ne s’agit donc pas d’un prestataire auquel serait confié un travail d’impression mais bien d’un laboratoire de fabrication où chacun.e est amené.e à imprimer par ses propres moyens ses créations, en expérimentant les possibilités et les caractéristiques de chaque mode (…)

Récupérathèque

Crée à l’initiative d’une étudiante en 2019, la Caverne d’Ali Baba est un magasin de récupération de matériaux d’art. Elle fait partie du réseau de la FDR : la fédération des récupérathèques. A la CAB, on promeut des valeurs d’écologie et de solidarité. On revalorise du matériel de seconde main, en le rendant accessible à tout le monde ! Comment ça marche ? La CAB est gérée de manière autonome par une équipe étudiante motivée. Cette année par exemple, plusieurs projets ont germé, en (…)

ATELIER SON : Informations et réservations

L’Atelier Son est ouvert à tous·tes les étudiant·es et professeur·es désireux de s’initier à la pratique des outils de design sonore, mais aussi de captation et de traitement sonores. Dans un esprit de découverte, de recherche et d’expérimentation, l’Atelier Son offre un espace où chacun·e peut explorer les différents aspects de la matière sonore. Il est possible d’emprunter du matériel dans le cadre de travaux réalisés au sein de l’école et d’avoir accès et des créneaux avec un (…)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles