Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Professeurs et personnel administratif

Stevens Alain

Architecture d'intérieur

1983 Architecte, diplômé de l’Institut Supérieur d’Architecture Victor Horta, Bruxelles.
1984-86 Stage à "l’ Atelier de Genval". Maître de stage : André Jacqmain.
Depuis 1984 Architecte praticien indépendant.
1982 Concours d’Architecture Solaire : Prix du Ministre de la politique scientifique.
1984 Concours d’Architecture : "We should do more".
Association : P. Lallemand, B. Lizin, A. Stacquet, A. Stevens.
Mention.
1995 Concours d’Architecture : " Siège du Fonds du Logement Wallon."
Association : J.J.Catteau, A.Stevens.
Premier Prix retenu pour la réalisation.
1997 Concours d’Architecture : " Aménagement du centre de Tubize".
Association : J.J.Catteau, A.Stevens.
Troisième prix.

Publications :
Revue d’Architecture : " A+ " n°7, 1981
Revue (anglaise) : "Live style", 1990
Revue : " Les cahiers de l’urbanisme " N°27, éditeur : Pierre Mardaga, 1999
Collection : Concept & plan, éditions Kluwer, 2000
Revue d’ Architecture : " A+ " n° 166, 2000
Revue de l’Institut du patrimoine wallon : "Des idées pour le patrimoine : la valeur de l’exemple", 2001

Actuellement, professeur d’atelier Master Architecture d’intérieur à l’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc Bruxelles.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles