Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Cursus

SHS/Philosophie

Objectif :

 Consolider et approfondir les acquis de la 1ère année, en parcourant les étapes
essentielles de l’histoire des idées esthétiques.
 Susciter les grandes interrogations que propose la philosophie de l’art, en maintenant une relation constante entre « 
théories » et « pratiques », entre concepts et contexte historique, entre pensée et produits de l’art .
 Donner accès à la pensée des philosophes par l’analyse commentée d’extraits choisis.

Sommaire :

 Philosophie antique :
Copies et simulacres chez Platon - La question du beau - Art et mimesis - La Poétique d’Aristote.
 Esthétique médiévale :
Continuité et discontinuité par rapport à l’Antiquité.
 Renaissance et Temps Modernes :
La métaphysique du sujet (cartésianisme) - Esthétique rationnelle et esthétique du sentiment (le « coeur » et la
« raison »).
 Kant : naissance de l’esthétique moderne :
Le jugement esthétique selon la Critique du jugement - Beau et Sublime - Le génie.
 Hegel :
L’Esthétique dans le système du savoir - Formes symbolique, classique et romantique de l’art - Système des
arts particuliers : architecture / sculpture / peinture, musique et poésie.
 Nietzsche :
La « généalogie » - L’apollinien et le dionysiaque - L’artiste et le philosophe.
 Freud :
Art et psychanalyse.
 Le courant phénoménologique :
Husserl : La réduction phénoménologique - La recherche des essences - L’intentionnalité.
Merleau-Ponty : Le « chiasme de la chair » - Sartre : L’imaginaire.
 Heidegger :
L’oeuvre d’art comme dévoilement.
 L’Ecole de Francfort :
W. Benjamin et Th. Adorno.
 L’esthétique américaine (philosophie analytique) :
Greenberg / Danto / Goodman.
 L’esthétique de Gilles Deleuze :
L’optique et « l’haptique » - Devenir-animal, devenir-intense, devenir-imperceptible - Percept, affect, concept.
 J.-F. Lyotard, J.-L. Nancy, J. Rancière :
La question de l’irreprésentable.
 L’art numérique :
Esthétique et technosciences - L’ère du visuel (J.-C. Chirollet, R. Debray ... ).
 L’esthétique « relationnelle » :
Nicolas Bourriaud, Eric Troncy, etc.

NB : Les chapitres énumérés ci-dessus ne peuvent être tous parcourus en une année de cours. A partir du chapitre
10, une sélection et des développements particuliers peuvent être décidés en fonction de l’intérêt manifesté par les
étudiants, les questions posées ou les difficultés rencontrées.

Evaluation :

Outre les références bibliographiques sur lesquelles le cours est construit les étudiants reçoivent un fascicule comprenant les documents relatifs aux différents chapitres étudiés : extraits de textes et/ou reproductions d’oeuvres d’art
et d’images dont l’exposé oral fait le commentaire.
Les notes prises au cours doivent assurer la cohérence, la complétude et l’enchaînement des notions philosophiques,
ainsi que l’articulation de celles-ci et des documents transmis.
L’évaluation (orale ou écrite) consiste en une épreuve où restitution et réflexion sont mises à contribution à parts
égales.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d'intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d'intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d'intérieur

master - finalité : design social

journées portes ouvertes

23 et 24 mars 2018


newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles