Ecole Eupérieure des Arts



Objectif :

Ce cours d’anthropologie philosophique et culturelle s’appuie au premier semestre sur un seul auteur : Serge Gruzinski dans La pensée métisse Fayard 1999 et La guerre des images Fayard 1990.

Il est question d’un nouveau concept, le métissage qui bouleverse notre compréhension commune de l’autre.
Il s’agit de comparer la première forme de mondialisation qui eut lieu sous la conquête espagnole au XVIème siècle
à celle que nous connaissons actuellement.

Au second semestre, le cours retient le point de vue de Hegel, Nietzsche et Heidegger au sujet de l’être et du vide en
Orient. Pas question d’établir des rapports de force entre l’Orient et l’Occident, ni de considérer comme supérieure
notre philosophie et ses concepts.
Pour Heidegger, la philosophie occidentale serait certainement compatible avec son autre, la spiritualité orientale.
Le cours se termine par la lecture et l’analyse d’un essai du Japonais : Kitarô Nishida, La culture japonaise en question
(Publications orientalistes de France).
« Nous autres Japonais sommes devenus les héritiers de deux cultures complètement différentes. C’est là un privilège que ne partagent pas les Occidentaux. Mais en même temps cela nous charge d’une lourde responsabilité.
Celle d’établir des fondements pour un monde en devenir, pour un monde uni par delà les différences entre l’Est et
l’Ouest. » Nishitani, Kyoto 1967.

Sommaire :

Première partie :
 Introduction :
Une première question est posée, qui constitue la base du cours : disposons-nous de moyens de réflexion suffisants,
nécessaires à l’analyse d’un phénomène comme l’hybridation, qui apparaît maintenant au grand jour ?
« Un monde moderne homogène et cohérent aurait-il soudain laissé place à un univers post¬moderne, fragmenté,
hétérogène et imprévisible ? » Gruzinski, La pensée Métisse p.39.
 Le mythe de la pureté et le processus d’occidentalisation qui en découle.
Depuis la Renaissance, tant au point de vue de l’identité que de la culture, l’Europe abandonna l’hétérogène au profit
de l’homogène.
 La conquête du Mexique par l’image religieuse. Les Conquistadors remplaceront les maudites idoles par l’image de
la Vierge. Ils permettront ainsi aux Indiens d’user des mécanismes officiels de représentation.

Deuxième partie :
 Introduction :
Passage de la rencontre au XVIème siècle entre les « sauvages »et les « civilisés »à une autre rencontre, celle de l’Occident avec l’Orient qui eut lieu grâce au questionnement philosophique.
 La conception hégélienne de l’Orient.
Hegel comprend la pensée orientale de manière évolutionniste, hiérarchisante et universaliste.
 La conception nietzschéenne : du nihilisme comme critique de la civilisation occidentale.
 L’interprétation heideggerienne du nihilisme : retour à l’impensé de la pensée moderne et contemporaine.
 Analyse de textes :

  • Présentation de la pensée japonaise et de l’école de Kyoto comme synthèse du même et de l’autre.
    • Lecture D’un entretien de la parole. Entre un Japonais et un qui demande de Heidegger Acheminement vers la parole (Gallimard).

Evaluation :

Examen oral ou écrit.


Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves