Ecole Eupérieure des Arts



Objectif :

Le cours cette année se développe du côté de la littérature allemande.
Il invite à retrouver la spiritualité des mystiques à travers les sermons de Maître Eckhart, et passe par la réforme et la
traduction de la Bible en allemand par Luther en 1520. Il s’attarde un moment du côté de « l’autklarung », s’appuie
sur l’acteur principal de la culture allemande, Goethe. Enfin, il tient compte du mouvement romantique comme fondement de la culture contemporaine.
L’idée de Schiller considérant le Beau comme révélateur de la liberté sera retenue et associée à la quête des frères
Schlegel en ce qui concerne la poésie transcendantale, c’est-à-dire leur volonté de « poétiser la philosophie et de
philosopher la poésie » .
Pour les romantiques allemands l’homme doit chercher l’unité fondamentale perdue depuis l’ère moderne. Ainsi, la
poésie sera considérée comme la forme artistique la plus élevée, la plus pure. Cette recherche de correspondance
entre l’homme et le tout, la nature ou l’infini se retrouve particulièrement exacerbée chez Hölderlin. Il y aurait pour
lui une unité originelle qui lierait l’homme à la totalité infinie de la nature.
Ce lien qu’entretient l’énigme poétique peut conduire à la source du langage, celui qui reste réceptif à la présence
des dieux.
Le cours s’achève alors par l’analyse du « Faust » de Goethe et du « Docteur Faustus » de Thomas Mann.
A la demande des étudiants seront également retenus quelques commentaires sur les rapports de Kafka à l’écriture
et à la langue allemande.

Sommaire :

 Les mystiques allemands et la littérature religieuse.
Références : voir le cours de philosophie de l’art.
 Les romantiques allemands : Goethe et Hölderlin.
Références : J. Ancelet-Hustache : Goethe Seuil.
M. Heidegger : Approche de Hölderlin Gallimard.
Acheminement vers la parole Gallimard.
S. Zweig : Combat contre le démon Belfond.
 Faust, un sujet mythique qui anime en profondeur la culture allemande.
Passage du Faust de Goethe au Docteur Faustus de Thomas Mann.
Référence : M.J. Lhote : Figures du héros et séduction L’Harmattan.
 Thomas Mann et son rapport à l’Allemagne.
Référence : Hans Mayer : Thomas Mann Puf - Questions.
 Questions d’écriture chez Thomas Mann et Kafka.
Références : M. Blanchot : De Kafka à Kafka Gallimard.
L’espace littéraire Gallimard.

Evaluation :

Examen oral ou écrit.


Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves