Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Cursus

Présentation

La formation Agrégation, organisée conjointement par l’Erg et l’ESA Saint-Luc Bruxelles, forme de futurs enseignants en arts plastiques, prioritairement au niveau de l’enseignement secondaire supérieur (AESS). Centrée sur l’art contemporain, l’interdisciplinarité et la recherche, ce cursus s’adresse aux étudiants porteurs d’une licence ou d’un master en arts plastiques, visuels et de l’espace, d’un master en architecture ou à ceux qui sont inscrits dans un master de l’enseignement supérieur artistique de type long.
Construire une pédagogie de l’art, concevoir un programme de cours artistiques, organiser un atelier nous oblige à nous placer chaque fois en situation de questionnement et à remettre constamment en cause nos connaissances, avec l’objectif délibéré d’être en phase avec la recherche et la création contemporaine, l’interdisciplinarité et les nouvelles technologies, sous peine d’enseigner un savoir sclérosé et inadapté aux exigences de notre époque.
 La pratique pluridisciplinaire, spécifique à l’enseignement du type long, trouve chez l’étudiant qui choisit cette spécialisation son prolongement naturel. Il peut par un ensemble de cours théoriques, de séminaires, de préparations et de stages sur le terrain, poursuivre sa recherche et son travail personnel en transposant ce questionnement sur le terrain de l’enseignement.

La philosophie de cette formation consiste avant tout à transmettre une méthodologie (de la recherche) transposable à d’autres disciplines, à engager une étude critique et à mettre en œuvre des stratégies adaptables en fonction des contenus, des besoins et des personnes. La pédagogie dispose d’une histoire, de spécialistes, de praticiens qui ont mis en place des concepts, ont participé à son évolution et continuent à faire de la pédagogie une science dynamique au service de l’éducation. La place que les disciplines artistiques occupent au sein des grands courants de pensée, l’intégration des concepts récents liés aux débats actuels et à la recherche, constituent des objets d’étude indispensables à cette forme d’enseignement.
 C’est pourquoi une partie de la formation se concentre sur les connaissances socio-culturelles, psychologiques et socio-affectives. Ces études spécifiques doivent apporter aux étudiants une réflexion sur la notion de transmission (séminaires interdisciplinaires, transposition didactique et formation pédagogique intégrée) et une connaissance des pratiques pédagogiques diversifiées (fiches de lectures de livres pédagogiques, apprentissages et pratiques élaborées...). 
La formation consiste aussi à réfléchir à partir d’outils de recherche et d’expression (écrite et orale) à la meilleure manière d’articuler un savoir, ce qui permet à l’étudiant de mettre en pratique à travers des stages d’observation et des stages actifs les connaissances nouvellement acquises. 

Dans son ensemble, la formation vise à développer les capacités de projection et d’anticipation, l’ouverture d’esprit, la flexibilité et l’aptitude à s’adapter à des situations différentes. 
Par conséquent, nous privilégions les démarches mettant en œuvre des processus de construction d’un savoir et à travers lui, d’une personne.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles