Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

International

Méthodologie de transfert de crédits

Afin d’établir une correspondance entre les notes obtenues dans d’autres institutions (UE et hors UE) par nos étudiants, nous utilisons “le transcript of records” préconisé par l’AEF suivant une marche à suivre décrite dans la charte des bonnes pratiques en matière de transcription de notes.
Généralement, nous respectons les notes qui nous parviennent quelles que soient les zones géographiques. Nous n’utilisons pas de grilles de conversion car nous estimons que ces échanges doivent être basés sur une relation de confiance avec nos partenaires et ce, quelle que soit la docimologie pratiquée chez chacun d’entre eux.
Concrètement, lorsqu’un étudiant décide de faire une partie de ses études dans un autre établissement, nous concluons avec le partenaire académique un accord concernant le transfert des résultats. Le contrat d’études passé entre les deux établissements et l’étudiant (Learning agreement et Application form) avant son départ garantit à ce dernier la reconnaissance de la totalité des crédits obtenus selon le programme convenu.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles