Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Cursus

Littérature / Générale

Objectif :

Le cours est consacré au récit et à la discipline qui en fait la théorie : la narratologie. Les notions théoriques sont la plupart du temps mises en œuvre et illustrées par la littérature (principalement le roman, dans le champ duquel des exemples sont prélevés en fonction des besoins), mais nous partons de l’idée que ces notions peuvent aussi s’appliquer à d’autres types de récits : le cinéma, la BD, le théâtre, le récit non fictionnel, ... domaines que nous essayons également de prendre en considération comme champ expérimental de la théorie.

Il s’agit de mettre en lumière les mécanismes, les structures, les formes du récit en général, et de montrer comment, à partir des modèles élaborés par la narratologie, la forme des œuvres évolue, en transgressant les codes que les précédentes ont établis.

Sommaire :

Références théoriques principales :
 Gérard Genette : Figures III (Discours du récit) et Nouveau discours du récit.
 Roland Barthes : I’analyse structurale des récits (in Communications 8), L’aventure sémiologique (articles divers), Le bruissement de la langue (Essais critiques IV, articles divers), Poétique du récit (art. sur « L’effet
de réel » et « Pour un statut sémiologique du personnage » de Ph. Hamon).
 A.J. Greimas : Sémantique structurale.

Le Discours du récit de Genette fournit le modèle théorique à partir duquel sont examinés les différents extraits (transmis en photocopies aux étudiants). Les extraits sont chaque fois situés dans l’œuvre et le contexte littéraire.
Introduction générale : récit, histoire et narration
La distinction de ces 3 plans, indispensable à la compréhension des analyses qui suivent, est mise en place. L’articulation du récit et de l’histoire permet d’analyser les différents aspects temporels de la fiction narrative « temps du récit ») et la question du point de vue (« modes du récit ») ; l’articulation du couple récit-histoire avec le plan de la narration (acte de production du récit) permet de traiter la question de la « voix narrative ».
Les différents aspects du récit envisagé sont les suivants :
 Temps du récit .
*Ordre (analepse et prolepse).
*Durée (scène, pause, sommaire, ellipse).
*Fréquence (singulatif, répétitif, itératif).
 Modes du récit .
*Distance (récit d’événements / récit de paroles : les différents types de paroles ou de pensées rapportées).
*Focalisation ou point de vue (focalisation « zéro », focalisation interne, focalisation externe + altérations).
 Voix narrative .
*Temps de la narration (narration simultanée, antérieure, ultérieure, intercalée ; isotopie temporelle).
*Niveaux de narration (narrateur intra/ extra-diégétique, récit métadiégétique, métalepse).
*Personne (narrateur homo/hétéro-diégétique.
*Fonctions du narrateur.
*Corrélation narrateur/ narrataire.

Lorsque ces différents points sont examinés, on procéde à une analyse récapitulative d’un récit intégral (une nouvelle de A. Camus : L’hôte, in L’exil et le royaume).
Eléments pour une syntaxe du récit.
D’autres modèles d’analyse structurale du récit sont examinés dans cette seconde partie, dans une perspective plus syntaxique :
 L’analyse fonctionnelle de R. Barthes : distinction des fonctions (noyaux et catalyses) et des indices (indices et informants).
 L’analyse « textuelle » proposée par le même auteur, qui examine les « codes de lecture » dans une perspective intertextuelle (analyse de La vérité sur le cas de M. Valdemar : nouvelle de Poe).
 L’analyse actantielle de Greimas : notion d’actant et schéma actantiel (désir, communication et pouvoir) ; épreuves qualifiante, principale et glorifiante. Surtout applicable aux récits mythiques, aux contes et légendes.
En fonction du temps imparti par le calendrier, on pourra choisir un certain nombre de récits où l’ensemble des notions examinées seront mises en œuvre.

Evaluation :

Examen oral ou écrit.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d'intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d'intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d'intérieur

master - finalité : design social

journées portes ouvertes

23 et 24 mars 2018


newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles