Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

International

Etudiants sortants

Echanges internationaux

Tu souhaites aller étudier à l’étranger ? Découvrir une autre culture, une autre langue ?
L’ESA a signé une série de partenariats avec des écoles étrangères. Ces échanges permettent aux étudiants d’élargir leurs connaissances, de diversifier leurs compétences tout en poursuivant leur cursus à l’ESA.

Les conditions de participation sont :
 Etre en bloc2 au moment de l’introduction du dossier de motivation (lettre et portfolio).
 Obtenir 120 crédits lors de la première session du bloc2.
 Etre reçu par une commission interne. Dans certains cas, le dossier doit être analysé par une commission dépendant de l’institution d’accueil.
 Dans le cas d’échanges avec un partenaire non francophone, avoir une connaissance linguistique suffisante du pays d’accueil.

Les étudiants issus des filières type court partent en échange durant le premier quadrimestre (septembre à janvier). Pour les étudiants issus des filières type long la durée du séjour peut s’étaler sur une année complète. A la fin de leur séjour, ils doivent faire valoir l’octroi de 30 ou 60 crédits.

Personne de contact : Julie Dupont

Téléchargement


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles