Ecole Eupérieure des Arts


Confort thermique et occupation de l’espace dans l’architecture bioclimatique : une relation particulière

par Myriam Viatour

Les caractéristiques de l’architecture bioclimatique expliquent l’intérêt croissant qu’y portent les architectes, les entrepreneurs et les particuliers : répondant parfaitement aux enjeux actuels d’économie d’énergie et de respect de l’environnement, elle est ainsi axée vers l’extérieur mais également vers l’intérieur, l’un de ses objectifs étant d’assurer le bien-être thermique de l’occupant.
Le but de ce travail est de déterminer comment les particularités du confort thermique des maisons bioclimatiques influencent les habitants dans leur occupation de l’espace. Les trois composantes du bioclimatisme (caractéristiques climatiques, principes constructifs de l’habitation et rôle central de l’occupant) sont d’abord successivement analysées. Dans un second temps, l’étude porte sur la relation entre le confort thermique et l’occupation de l’espace (impact des barrières thermiques, des traditions vernaculaires, des espaces intérieurs à vocation thermique et de la diversité thermique). Enfin, une troisième partie est consacrée à l’analyse détaillée de trois habitations bioclimatiques (terrain, implantation, méthodes de chauffage et de ventilation, importance des matériaux, applications des principes bioclimatiques,...). Ces dernières offrent en effet des formes différentes d’occupation de l’espace, dues à leurs particularités bioclimatiques respectives et aux besoins et activités des habitants eux-mêmes, acteurs centraux et dynamiques de toute architecture bioclimatique.


Voir aussi


Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves