Ecole Eupérieure des Arts


Bride abattue et mouche goulue

Retranscrire graphiquement la pensée Bul, baignée de mots rares et imagés, aurait pu être appréhendé comme une tâche périlleuse voire impossible. Et pourtant, l’exposition présentée par nos étudiants à la Galerie 100 Titres fut emprunte d’humour et de poésie, digne de ceux qui firent sa prose et apporta un bel écho aux textes dont ils s’inspirèrent.
Vraie plongée dans le monde de l’animalité, chaque installation, sans calquer les textes estampillés Daily Bul, plaça chaque mot, chaque bruissement de phrases dans une perspective nouvelle.
En effet, le but était de figurer ces textes « oulipiens », résultats sonores et phénoménologiques de stimulations, en leur apportant rondeur et matérialité.
Cette exposition fut aussi l’occasion de redécouvrir ces textes prodigieusement fantasmagoriques, servis par des auteurs dont le seul nom suffit à susciter l’émerveillement. Avec Balthazar, Bragard et Pachès, nous voilà assurés de trouver du nerf et de l’humeur dans les mots.
Chaque projet se révéla l’expression d’un devenir-animal. Plus que la bête qui nous hante, le questionnement porta d’abord sur l’animalité. Celui que nous posons en nous mettant dans la position de l’animal, évocation d’un monde, à l’opposé de l’humain qui trop souvent vit la vie de tout le monde, hors de lui.
Plus encore, c’est l’art qui fut convoqué dans l’émergence de ces territoires. Explicite dans la plupart des travaux, chaque dimension de l’art fut explorée.
Quel bonheur de voir tous ces mondes et de goûter ces univers singuliers.
Quel plaisir d’entendre les explications inspirées, formulées avec malice par nos étudiants et derrière lesquelles nous trouvâmes l’homme, construisant à intervalles réguliers son rapport au monde.


Voir aussi


Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves