Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Professeurs et personnel administratif

Biset Sébastien

Graphisme

Sébastien S.Th. Biset est docteur en histoire de l’art, musicien et zythosophe.
Ses recherches ont porté sur la dimension pragmatique de la création contemporaine, les esthétiques de la situation et le « paradigme relationnel » auquel il a consacré une thèse de doctorat, et, dans le registre musical – entre pratique et médiation –, les pratiques expérimentales.
Il est membre co-fondateur de l’association (SIC), plateforme éditoriale et curatoriale établie à Bruxelles (édition de livres d’artistes, d’histoire et de théorie de l’art, et programme d’expositions) et l’un des protagonistes de la plate-forme MNÓAD (concerts, performances, micro-label, bars, etc.), structure basée et active à Le Roeulx et Charleroi (le Vecteur). Il coordonne actuellement Archipel, projet conçu et réalisé par la Médiathèque de la Fed. Wallonie-Bruxelles (actuel PointCulture), à la fois collection permanente et musée virtuel dédié aux musiques expérimentales, mais aussi structure événementielle visant à l’encadrement, l’étude ou la valorisation de ces musiques.
Conférencier à l’École Supérieure des Arts Saint-Luc à Bruxelles, il propose des workshops dans le contexte d’écoles d’art, initiant aux notions de situation en musique, de récit d’expérience, de carnaval ou d’ivresse.
Musicien, auteur d’un projet de songwriting expérimental et de folkcore, il a fait paraître une série d’enregistrements et a multiplié les performances. Il est par ailleurs l’initiateur du groupe d’improvisation folklorico-mélancolico-popcore Soumonces ! Munis d’un attirail fort singulier, ils investissent contextes et situations pour des performances musicales hyper-extatiques.
Il est également investi d’un rôle de consultant-médiateur-performeur au sein de l’Entreprise d’Optimisation du Réel (EOR).
Zythosophe, il mène une réflexion sur la zythologie entendue comme la science de la bière, qu’il pratique par la dégustation, le service et le brassage, et questionne la notion d’ivresse (voir à ce sujet le livre VII qu’il publie chez (SIC), Ivresses). Il est en tant que Maître serveur de bière certifié (brasserie Haacht) à l’origine de différents bars « situationnels » de fortune et de circonstances, et d’un bar à bières hennuyer. Il brasse par ailleurs sa propre bière, déclinée en cuvées, servies lors des usages contextuels de son « bar nomade » qu’il emporte ici et là, au gré des intentions. Il est également formateur en zythologie à l’Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises. Son amour de la bière (et de son folklore, en tant que membre de la Confrérie Saint-Feuillien), ses activités de médiateur, ses travaux sur l’art, son parcours dans le champ de la philosophie, de l’histoire et des lettres, conjugués à une formation dans l’Horeca et un diplôme de formation en Chef d’entreprise, le conduisent à créer le CLOÎTRE en 2014, l’Institut de Zythosophie.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles