Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Cursus

BDE - Finalité : Création et diffusion

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image

Un profil de formation a été déterminé sur les deux cycles à partir de la notion d’auteur complet, maîtrisant à la fois la narration et l’image imaginées dans une perspective éditoriale ("dessiner des mots et écrire des images"), tout en étant capable de s’adapter à des débouchés débordant le cadre spécifique de la bande dessinée.
L’apprentissage dispensé en master amène l’étudiant à se réapproprier le processus d’élaboration d’une bande dessinée, voire à le transgresser, pour enrichir son vocabulaire personnel. Par ailleurs, il l’aide à se positionner dans le champ de l’histoire et de l’actualité de la bande dessinée ainsi que dans celui de la création artistique en général.

 Finalité spécialisée : Création et diffusion
Organisée en collaboration avec le Département de Langues et Lettres de l’ULB, cette spécialisation questionne toutes les formes de diffusion de la bande dessinée en tant que partie intégrante du projet artistique (micro-édition, édition en ligne, installation et mise en espace, pratiques de l’exposition...).

Coordinateur : Thierry Van Hasselt


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles