Ecole Eupérieure des Arts


Cursus /

AAT

Au terme de la formation, l’étudiant(e) sera capable de :

1. Intégrer les connaissances acquises au cours du cycle.
1.1 Mener une recherche documentaire
1.2 Maîtriser les concepts utilisés
1.3 Intégrer, articuler et mettre en perspective des informations diversifiées (informatique, médias, cinéma, histoire des arts en général, sciences humaines et sociales, techniques du récit et de l’image, etc.)

2. Concevoir, composer et réaliser un projet d’oeuvre narrative, visuelle et animée, à caractère ludique, culturel et/ou pédagogique, sur des supports audio-visuels numériques interactifs.

2.1 Faire preuve d’esprit de synthèse, de pertinence et de cohérence
2.2 Mener une démarche basée sur l’expérimentation, l’étude de champs connexes, l’approche intuitive et l’exploration intellectuelle
2.3 Identifier les objectifs, les fonctions, les besoins et les contraintes d’une demande
2.4 Construire une démarche appropriée vis-à-vis d’une thématique donnée
2.5 Maîtriser les paramètres de représentation graphique et narrative (lumière, couleur, volume, mouvement…)
2.6 Maîtriser les techniques spécifiques mobilisées dans le projet
2.7 Se positionner en tant que créateur-concepteur (vision critique et positionnement adapté, originalité du propos…)
2.8 Finaliser un projet en respectant des contraintes de production “professionnelles”

3. Communiquer le projet.

3.1 Défendre oralement le projet de manière claire et concise
3.2 Choisir des techniques de représentation appropriées
3.3 Respecter les conventions de représentation graphique imposées
3.4 Maîtriser l’outil informatique (logiciels, protocoles de numérisation, formats, résolution)
3.5 Être réceptif à la critique

4. Avoir une attitude autonome.

4.1 Prendre en compte les implications éthiques de la création contemporaine
4.2 Présenter un programme personnel
4.3 Faire preuve d’ouverture d’esprit, de transversalité et de polyvalence
4.4 Adopter une attitude responsable, déterminée et engagée
4.5 Acquérir un esprit (auto)critique


Grille de cours

Autres cursus

Plus d'informations


A propos du décret Marcourt

La philosophie générale du Décret Marcourt appelé aussi « Décret Paysage » est axée essentiellement sur la promotion de la réussite, la modularisation des cursus et la responsabilisation de l’étudiant.
Qu’est-ce qui change ?
Les unités d’enseignement sont la nouvelle unité de mesure et de communication des établissements vers les étudiants. Ce sont elles qui composent le programme d’études et c’est à celles-ci que les crédits sont octroyés. Les activités d’apprentissage d’une unité d’enseignement sont organisées sur un seul quadrimestre, à l’exception de quelques UE. Il y a lieu de distinguer le programme d’études présenté en blocs de 60 crédits et le parcours annuel d’un étudiant qui dépend des crédits acquis progressivement. Chaque année académique, l’étudiant est inscrit à un ensemble d’unités d’enseignement potentiellement rattachées à différents blocs du programme, mais il sera délibéré globalement sur cet ensemble personnel (cf. art. 124 du Décret).
A. Structure des études
Un grade académique correspond à la réussite d’un cycle :
1.1 Bachelier professionnalisant (1e cycle de 180 crédits) : prépare à un métier + possibilités d’accéder à un master sous certaines conditions (crédits résiduels à récupérer).
1.2 Bachelier de transition : prépare directement au master.
2. Masters à finalité spécialisée, didactique et approfondie (2e cycle de 120 crédits) : préparent à un métier, à l’enseignement secondaire supérieur ou à la recherche (dans ce dernier cas, il devra être organisé en collaboration avec l’université).
3. Doctorat (3e cycle – assuré dans les universités en collaboration avec une ESA) : est axé spécifiquement sur la recherche en art.
B. Programme 
En 1ère année de bachelier, un programme commun de 60 crédits est imposé à tous les étudiants d’un même cursus. Au bout de cette année, l’étudiant devra nécessairement acquérir 45 crédits pour pouvoir poursuivre son parcours personnel - les crédits résiduels, s’il y en a (15 maximum), sont reportés sur le programme d’études de l’année suivante. Une fois le cap des 45 crédits franchi, l’étudiant détermine annuellement son programme (à hauteur de 60 crédits minimum par année). Ce choix de programme n’est pas entièrement « libre » car il y a des pré et des corequis (cf. livret de l’étudiant - organigramme du cursus). Pour rappel : une moyenne globale de 50% par UE est requis (pour détails, cf. § 11 du RE).


Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves